Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 18:00

 

Une protéine jouerait un rôle crucial dans l'établissement des caractéristiques biologiques des tumeurs mammaires.

20081124 seinDes travaux menés par plusieurs laboratoires britanniques et australiens soulignent le rôle essentiel joué par une protéine dans l'évolution des cancers du sein dits luminaux, qui représentent environ 70 % des cas, vers d'autres formes plus dangereuses.

Les cancers du sein du sous-type luminal sont appelés hormono-dépendants car la croissance de la tumeur est favorisée par une hormone, naturellement produite par la femme, l’œstrogène. Ce mécanisme, spécifique à ce sous-type de cancers, est lié à la présence de récepteurs desœstrogènes à la surface des cellules cancéreuses, qui rendent ces tumeurs sensibles à l’hormone en question. Les chercheurs ont observé chez ces sous-types de cancer du sein que la présence d'une protéine appelée ELF5 dans les cellules tumorales peut empêcher celles-ci de produire des récepteurs des œstrogènes : dépourvue de ces récepteurs, la tumeur devient alors insensible à cettehormone et bascule vers un autre sous-type de cancers du sein non hormono-dépendant, de plus mauvais diagnostic. De plus, cette même étude a montré qu'une surproduction de la protéine ELF5 serait également liée à l'acquisition par les tumeurs mammaires d'une résistance au tamoxifène, l'hormonothérapie de référence chez la femme non ménopausée, qui agit sur les récepteurs aux œstrogènes.

L'étude australo-britannique ouvre deux pistes pour améliorer le traitement des cancers du sein en ciblant cette protéine qui joue un rôle central. D'une part, en diminuant la quantité de la protéine ELF5 dans les cellules tumorales, les chercheurs espèrent pouvoir faire évoluer les cancers du sein vers les sous-types de meilleur diagnostic. D'autre part, la protéine ELF5 pourrait servir de marqueur prédisant une éventuelle résistance au traitement par le tamoxifène.

G.F.

Source : M. Kalyuga et al. ELF5 suppresses estrogen sensitivity and underpins the acquisition of antiestrogen resistance in luminal breast cancer. PLOS Biology. En ligne le 27 décembre 2012.

Crédit photo : iStockphoto

Dernière mise à jour : 21-01-2013

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum