Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 13:30

Source : Service-public.fr le 24/07/2008

Lien de l’article : ici

 

 

Désormais, tout salarié ayant au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise (et non plus trois) bénéficie, en cas d’absence au travail pour cause de maladie (ou d’accident) constaté par certificat médical, d’une indemnité complémentaire à l’allocation journalière.


Cette indemnité complémentaire correspond à 90 % de la rémunération brute durant les 30 premiers jours d’absence, puis à 66 % pendant les 30 jours suivants. Ces durées d’indemnisation sont augmentées de 10 jours par période entière de 5 ans d’ancienneté, en plus de la durée d’un an d’ancienneté requise pour l’ouverture des droits. Chaque durée d’indemnisation ne peut cependant dépasser 90 jours.


Le délai d’indemnisation est compté à partir de 7 jours d’absence, au lieu de 11 jours précédemment. Mais en cas d’accident du travail (à l’exclusion des accidents de trajet) ou de maladie professionnelle, la durée d’indemnisation débute au premier jour d’absence.

Décret n°2008-716 du 18 juillet 2008, JO du 19 juillet 2008 : Légifrance :
lien
ici

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 22:01

Source : cancer.net

Lien: ici

Avec notamment:

Sur le cancer du sein : lien ici

Cancer du sein inflammatoire : lien : ici

Cancer du sein chez l’Homme : lien : ici

Cancer du sein métaplasique : lien : ici

Bonne lecture,
Dominique

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 21:40


Le 24 juin 2008, Brigitte Berthié votre Présidente, et ses 2 Vices- Présidentes, Juliana Sachez et moi-même, Dominique Le Poullennec vous avons représentées à l’inauguration de l’institut du Sein Henri Hartmann en présence de près de 300 invités.


Nous tenions à remercier l’équipe de l’institut du Sein d’avoir invité notre Association «Essentielles» pour leur inauguration.


Nous vous informons de la mise en ligne de leur site internet :
ici


Rendez-vous sur leur site.


Dominique

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 20:35

Laurent Marty, Chef de projet étude nous a fait parvenir un document de présentation avec l’autorisation du Pr. Bignon.

 

Les deux premiers séjours en Etablissement Thermal ont eu lieu (Vichy et Châtel-Guyon), et les patientes sont plus que satisfaites – enthousiastes. L'activité physique et les soins thermaux accompagnés par une équipe de kinés spécialement formés ont notamment été très appréciés.

 

Si vous êtes intéressées, inscrivez-vous à :

- Vichy : du 13 au 25 octobre 2008

- Le Mont-Dore : du 8 septembre au 20 septembre 2008

 

Les critères pour s'inscrire dans cette étude :
- Avoir eu et terminé sa chimio depuis moins de 9 mois
- Ne pas prendre Herceptin
- Ne pas être en récidive
- Visite obligatoire à Jean-Perrin avant de commencer la cure (pour savoir s'il n'y a pas de contre-indications)
- Etre âgée entre 20 et 75 ans inclus.

 

Le lien : ici 

 

Pour le délai après chimiothérapie, il était au départ de 6 mois et a été ensuite étendu à 9 mois. Il n'est pas prévu pour l'instant d'aller au-delà dans cette étude pilote, pour rester dans ce que l'on peut considérer comme les suites pas trop éloignées d'une chimiothérapie. Mais cela ne préjuge pas des extensions des séjours par la suite.

 

Voici la documentation complète :

Lancement d’une étude médico-économique d’accompagnement et de suivi en Station Thermale de femmes en fin de traitement du cancer du sein.

Femmes en fin de traitement du cancer du sein :

 

Objectif de l’Etude :

Démontrer que des soins de suite dispensés à des femmes en fin de traitement du cancer du sein, sous la forme d’un accompagnement et d’un suivi personnalisé en station thermale, associés au suivi médical habituel en oncologie, peuvent faciliter le retour à une vie normale, en améliorant la qualité de vie et en réduisant le risque de rechute par une prise en charge hygiéno-diététique appropriée.

 

Les frais de séjour seront entièrement pris en charge :

Pour tout renseignement complémentaire concernant l’inclusion possible de patientes dans l’étude, les médecins généralistes sont invités à contacter :

Suzana Cardinaud

Centre Jean Perrin :

par téléphone au 04 73 27 84 69

ou par mail : suzana.cardinaud@cjp.fr

Etude réalisée par le Centre Jean Perrin, sous la direction du Professeur

Yves-Jean Bignon, en collaboration avec Thermauvergne et les stations thermales

de Vichy, Châtel-Guyon et Le Mont-Dore.

 

Déroulement de l’Etude :

- Critères d’inclusion : 120 patientes participeront à l’étude, avec les critères d’inclusion suivants : Femmes en fin de traitement de cancer du sein, âgées de 20 à 75 ans (inclus), ayant été traitées par chimiothérapie et s’inscrivant dans une démarche volontaire.

Après randomisation (tirage au sort), 60 patientes seront retenues pour le séjour en station thermale ; pour les 60 autres patientes, le suivi médical oncologique ne sera pas modifié.

- Durée du séjour : Deux semaines.

Les patientes seront logées à l’hôtel en pension complète, avec repas diététiques et atelier de cuisine, ainsi qu’une prise en charge personnalisée à l’établissement thermal.

- Soins : Chaque jour : 4 soins thermaux et 2 séances d’activités physiques, personnalisées après évaluation individuelle, sous le contrôle d’un kinésithérapeute, auxquels s’ajoutent des soins esthétiques visant à renforcer l’estime de soi, une éducation nutritionnelle et des entretiens psychologiques individuels.

- Suivi médical : Après la première visite d’inclusion T0 réalisée par un oncologue du Centre Jean Perrin, les patientes retenues auront une consultation d’entrée T1 et une consultation T2 de fin de séjour, réalisées par un médecin thermal. A l’issue des 6 mois d’observation (durée de l’étude), les patientes auront une consultation T3 par un oncologue de Jean Perrin.

Entre ces quatre consultations, le médecin de famille sera l’interlocuteur privilégié des patientes.

 

Critères d’Evaluation :

- IMC (Indice de la Masse Corporelle) : Une meilleure prise en charge de la nutrition et de l’activité physique de la patiente, et donc de son poids, est un des facteurs majeurs dans la prévention de la récidive du cancer du sein.

Le critère principal de jugement utilisé dans cette étude est donc la variation de l’indice de masse corporelle (IMC) sur une période de 6 mois, entre T0 (inclusion) et T3 (fin de l’étude).

- Qualité de Vie : Le retour à la vie normale après le traitement d’un cancer du sein est un moment décisif dans la vie d’une patiente. Elle doit retrouver son équilibre physiologique et psychologique pour se réinsérer, dans les meilleures conditions possibles, dans sa vie familiale et professionnelle.

- Etude médico-économique : l’étude médicale est complétée d’une étude médico-économique, dont l’objectif est de mettre en place les outils pour évaluer l’impact médico-économique de cette démarche, d’une part, pour l’Assurance Maladie et la société, et d’autre part, pour les stations thermales et le développement régional.

 

Stations Thermales participant à l’Etude :

- Vichy : du 19 mai au 31 mai, du 13 au 25 octobre 2008

- Châtel-Guyon : du 23 juin au 5 juillet 2008

- Le Mont-Dore : du 8 septembre au 20 septembre 2008

 

 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 23:50


Vous pouvez  participer en:

-        Nous donnant des idées pour les fanions, transmettre vos écrits à Grive  pour qu’elle les inscrive, ou les confectionner vous-mêmes en écrivant un mail à l’association pour qu’ils puissent vous être envoyés gratuitement (seule les fournitures type stylos, peinture,… seront à votre charge).

-        Nous demandant des objets symboles (pins avec strass, porte clefs aussi, bougies, vitrophanies, présentoirs, …). Vous envoyer un mail à l’association avec votre nom, votre adresse exacte, le nombre d’objets symboles désirés, puis nous vous les enverrons par la poste (envoi express protégé) avec les procédures à suivre que vous pouvez retrouver sur le forum de Paroles. Ils peuvent être reçus dès la première semaine de septembre 2008 et après bien sûr.

-        Etant bénévoles pour participer à une étape du tour de France ou dans les villes concernées ou tout simplement en assistant aux manifestations décrites sur le programme du Ruban de l’Espoir.

-        En apprenant la chanson du Ruban de L’Espoir pour la chanter…Concernant cette Chanson ruban de l'espoir, une demande est en cours auprès de la Warner par Jean Luc Heris, auteur des paroles de la chanson pour faire un enregistrement avec France Gall.

 

En voici les Paroles :

Manifester pour la bonne cause

Savoir teinter sa vie en rose

Réfléchir et faire quelque chose

Toujours combattre, jamais de pause

 

Le rose n’est pas que pour les filles

De cette couleur octobre s’habille

Une vitrine contre un cancer

Dont nos poitrines ont trop souffert

 

Refrain

Même s’il gagne encore des batailles

On sait bien qu’il a une faille

Ce mal ne fera pas la loi

On n’se laiss’ra pas faire comme ça

Comme sur une île vers l’équateur

Sur nos seins n’y voir que des fleurs

Unissons-nous pour la victoire

Avec le ruban de l’espoir

 

Devant nous un bel avenir

Un jardin d’idées à fleurir

De ville en ville, de cœur en cœur

Des lumières rallument des bonheurs

 

Information de mère à fille

Et plus longtemps leurs vies qui brillent

Repos quand l’avatar au pire

N’affectera que le souvenir

 

 

 Jean-Luc Héris

Alors, on attend vos propositions:
- les bénévoles sur le trajet du ruban de l’espoir et à Paris les 19 et 20 octobre
- le nombre de fanions qui seront roses et
au choix à peindre,
coudre,
tisser,
ou surtout sur lesquels on pourra écrire avec un feutre indélébile des messages d’espoir ou poème ou des mots de membres de la famille.
- le nombre d’objets symboles (pins avec strass, porte clefs, bougies)


La prochaine réunion a lieu le 2 septembre 2008  à 14h à la Maison Des associations Paris 13ème

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 18:09


Publié le samedi 19 juillet 2008 sur Vedura


Une étude publiée dans la revue britannique “The Lancet Oncolgy” révèle le classement des pays au sein desquels les malades atteints d’un cancer ont les meilleures chances de survie.


31 pays du monde ont été étudiés, afin de comparer les taux de survie à 5 ans des malades atteints d’un cancer du sein, du colon, du rectum ou de la prostate, dont le diagnostic a été effectué sur la période 1990-1994.


Les résultats démontrent que les taux de survie sont bien supérieurs dans les pays riches : l’Amérique du Nord arrive en tête, suivie de l’Australie et du Japon.


La France se situe en tête pour le cancer colorectal, des femmes avec 61,5 % de survie, et 55,6 % pour les hommes, alors que les japonais comptabilisent plus de 61 % de survie.
Les américains soignent mieux le cancer du sein, avec 84 %, contre 79,8 % pour la France.


Concernant le cancer de la prostate, plus de 91 % des patients sont encore en vie 5 ans après le diagnostic aux États-Unis, contre 74 % des français.


La Grande-Bretagne obtient les moins bons résultats de tous les pays occidentaux. Le Danemark n’obtient que 38,4 % de survie pour le cancer de la prostate, et l’Algérie 21,4 %. Les femmes algériennes n’ont que 38,8 % de chance de survie lorsqu’elles sont atteintes d’un cancer du sein.


Lien :
ici

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 23:00

La Sécurité Sociale a été créée en 1945 dan un but de Solidarité. Certes, née dans un contexte différent du fait des Accidents de Travail et pour la prise en charge à 100 %, initialement de 4 « longues maladies » qui concerne aujourd’hui près de 400 pathologies différentes regroupées dans 30 ALD, auxquelles il convient d’ajouter celle relevant d’une procédure dite «hors liste».


Le nombre des patients en ALD dépasse les 8 millions, progresse de plus de 5% par an depuis 10 ans, et les dépenses afférentes représentent 60% du total des dépenses remboursées.


Pourquoi les affections de longue durée (ALD) sont-elles progressivement devenues un enjeu sanitaire, financier et politique majeur ?

Tout simplement car elles sont une conséquence combinée du vieillissement de la population, du développement du nombre des pathologies chroniques et du renchérissement du coût des prises en charge, notamment en raison du progrès médical…


Plusieurs questions se posent
:
- L’Economie est-elle plus importante que la Vie ?
- Le progrès va-t-il à l’encontre de l’enjeu politique ?
- Sommes-nous coupables d’être malades ?
- Ou plutôt doit-on prioriser la responsabilisation des malades au détriment de leur qualité de vie ?


Mais surtout après la guerre 1939-1945, a-t-on permis aux femmes de concilier vie professionnelle et vie familiale, leur permettant d’avoir des enfants avant l’âge de 25 ans, de les allaiter, … afin d’éviter les facteurs de risque du cancer du sein ???



Depuis 2004
avec notre ancien ministre de la santé, le programme est déjà lancé…


En 2007
, plusieurs manifestations ont lieu contre les franchises… dont je suis signataire en raison des propos tenus pour les économies de la Sécurité Sociale : « L’augmentation des dépenses de santé, ce serait d’abord et avant tout la faute des patients. Il faudrait donc les « responsabiliser », c’est à dire les pénaliser financièrement pour « qu’ils consomment moins », ou, au minimum, pour que « la Sécu rembourse de moins en moins ».


Malgré cela en 2008
:
- Dès le 01 janvier, application de ses franchises aux personnes en ALD.
- En février 2008, malgré le souhait partagé par une majorité de professionnels de santé sur la suppression de l’application de franchises pour les patients en ALD, elles demeurent.
- Dès avril 2008, notre association fait un appel à la mobilisation sur le site et le blog informant des différents événements et du Collectif national contre les franchises médicales, qui regroupe 70 associations, partis politiques et syndicats, appelle à des manifestations symboliques un peu partout en France le samedi 12 avril. Ils invitent notamment les malades à déposer leurs boîtes de médicaments vides devant les préfectures. Le collectif demande la suppression de la franchise de 50 centimes, appliquée depuis le 1er janvier, sur l’achat de chaque boite de médicaments, dans la limite de 50 euros. Selon lui, des patients renoncent à certains soins… Il est réel que certains entament la grève de la faim !
Il n’est pas trop tard pour être signataire contre les franchises :
http://www.appelcontrelafranchise.org/signer.php


Des franchises sont instaurées sur les médicaments, les actes paramédicaux (kinési, infirmières…) et les transports sanitaires.
Elles sont de 0,50 euros pour chaque boite de médicament, de 0,50 euros par acte paramédical et de 2 euros lors du recours à un transport sanitaire.
La somme totale de ces franchises est plafonnée à 50 euros annuel mais par secteur
La mise en place de ces franchises s’ajoute au forfait de 1 euro par consultation, au forfait hospitalier et au forfait de 18 euros pour les actes lourds (actes dont le coût est supérieur ou égal à 91euros ou les actes dont le coefficient est supérieur ou égal à 50).
Elles sont applicables sauf pour les femmes enceintes, les enfants et les personnes affiliées à la CMU et l’AME.
- En juin 2008, le déremboursement des vignettes bleues des 100% à 35% a été évoqué, on nous a rassurées quant à la non-application aux personnes en ALD.
Depuis le 27 juin 2008, bien entendu l’association Essentielles fait partie de “Collectif national contre les franchises, pour l’accès aux soins partout et pour tous et pour une Sécu solidaire”.
- Le jeudi 3 juillet 2008, le directeur de l’Assurance maladie, qui a vécu une dernière semaine de juin particulièrement difficile, tant sa proposition de ne plus rembourser qu’à hauteur de 35 % les médicaments à vignette bleue prescrits aux patients en ALD a suscité un tollé, semble avoir retenu la leçon.
Le programme d’économie qu’il a préparé pour le gouvernement et qu’il soumet pour avis au conseil de l’UNCAM comporte une série de pistes très classiques. C’est ainsi qu’il propose une baisse de prix de certains médicaments génériques, ou encore de certains actes de radiologie, des efforts supplémentaires en matière de prescription et un nouveau renforcement des contrôles concernant les transports sanitaires et les arrêts maladies. On notera également qu’il appelle dans un vœu pieux à un « développement de la productivité » dans les hôpitaux.
La loi de financement de la sécurité sociale pour l’année 2008 a prévu que l’Assurance maladie puisse passer avec les praticiens des contrats individuels afin de les encourager personnellement à certaines « bonnes » et économiques pratiques…


Faudra-t-il choisir une complémentaire santé, une mutuelle ou bien une assurance pour rembourser les frais engagées dé remboursés ?

- Les assurances régies par le code des assurances sont des entreprises commerciales recherchant avant tout la rentabilité.
- Les mutuelles, organismes non lucratifs, régies par le code de la mutualité et fonctionnent sur le principe de la solidarité.


Rappelons que 53% des dépenses de santé sont concentrées sur 5% des malades
.
Le collectif « appel contre la franchise » lancé en Mai 2007 milite contre ces franchises en raison de leur caractère injuste, de leur effet inefficace sur l’économie de la santé et dangereuses pour le système de santé.


Si l’on ne peut imposer aux malades, les médecins qui nous suivent doivent-ils être contraints à de bonnes et économiques pratiques ainsi qu’au rendement…


Il est hautement probable que les tarifs des mutuelles vont augmenter et les assurances se développer…

Alors la prudence serait de les comparer et d’en choisir une, et pour les personnes n’en ayant pas, d’en prendre une…
Lien : ici

L’ultime question est : devra-t-on passer de la carte bleue à la carte verte ? Celle que l’on appelle encore VITALE ?


Aux dernières nouvelles: L'Assurance-maladie veut payer les médecins à la performance…
- Une négociation intense vient de débuter entre le directeur de l'Assurance-maladie, Frédéric van Roekeghem, et les médecins libéraux. Cinq séances, jusqu'au 25 juillet, avec de lourds sujets sur la table…
- Les syndicats médicaux ne sont pas très chauds, parce que ce système les contourne pour instaurer une relation directe entre médecins et caisses. Mais le budget de la Sécu, voté à l'automne dernier, permet de lancer ces contrats sans même obtenir leur feu vert ; ils préfèrent donc en débattre que de voir le dispositif leur échapper complètement…
- Les négociations se poursuivent aujourd'hui avec un acteur supplémentaire : les complémentaires santé...


A suivre.

 

 

Dominique

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 00:36

Comme si vous y étiez…


DIRECTION SANTÉ AU FÉMININ 2008 s’inscrit dans une véritable démarche pédagogique à destination du grand public et en tout premier lieu à destination des femmes, acteurs-clé de la santé familiale, toujours en recherche d’une information accessible et de qualité pour elles-mêmes et pour leurs proches (conjoint, parents, enfants).
Le lien
ici


Avec l’AFACS présentée par Claude Lecoq Secrétaire Général de l’Association Francophone de l’Après Cancer du Sein (AFACS)
Le lien :
ici


Début avril sur le blog nous vous donnions les informations suivantes sur l'ensemble des conférences et débats:
Le 11 avril
• Quels examens pour le dépistage du cancer du sein ? Mammo, écho, IRMJ.Y. Seror
• Ponction, biopsie : comprendre les prélèvements du sein J.Y. Seror
• Vivre après un cancer du sein :- la grossesse : une re-naissance, – La chirurgie reconstructrice C. Jamin, M.Perrault de Jotemps (Sous l‘égide de l’AFACS)
• Les traitements à la carte du cancer du sein : espoir ou réalité ? M. Spielmann, D Zarca (en collaboration avec le laboratoire Agendia)
• Cancer : les mots pour le dire, le projet de traitement, la prise en charge initiale : les patients donnent leur avis G. Ganem
Le 12 avril
• La femme, le couple face à l‘épreuve de la chimiothérapie : à propos de l’enquête Agendia TNS SOFRES N. Espie M. Espie (sous l‘égide de l’AFACS
• Le sport, une arme anticancer ? T. Bouillet
• Environnement, alimentation et risque de cancers féminins B. Letombe PM Martin
• Le couple face au cancer de la prostate : la femme acteur du dépistage aussi O.Cussenot- R. Muntz
• Vivre après un cancer L. Zelek
• Cancer de la prostate : la femme acteur du dépistage O. Cussenot – R. Muntz
• Vivre après un cancer L. Zelek
Le 13 avril
• Le Rôle des associations dans l’accompagnement du cancer du sein N. Zernik
(Sous l‘égide d’Europa Donna)
• Progrès dans la chirurgie du cancer du sein D. Zarca



Bonne lecture,
Dominique

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 00:19


POURQUOI DES FANIONS, carrés de tissus assemblés les uns aux autres par des rubans, portant ainsi les paroles d’espoir des femmes atteintes de cancer du sein et de leur famille, tout au long du mois d’octobre 2008 ?
affiche-ruban-espoir2


Tissu,
De la venue au monde à la mise en terre, du lange au linceul,
Il nous accompagne et fait partie de notre histoire ;
Chiffon, doudou rassurant,
Mouchoir recueillant les larmes,
Vêtement, drapeau, le tissu comme objet transitionnel entre nous et le monde.

Le tissu comme support d’expression.
Raconter, écrire, réinventer son histoire, c’est participer à un rituel de pouvoir ;
En donnant forme à mes blessures, mes joies, mes doutes, mes peines, je me donne forme,
Je trie, je panse.
Je considère la femme que je suis avec un recul précieux, je me permets d’admirer
Le chemin parcouru, d’envisager celui qui reste à parcourir.
Broder, tisser, coudre… l’aiguille, qui se fait baguette magique.
Inscrire dans la matière du tissu, raccommoder, coudre et recoudre : geste de soin,
De guérisseuse, de sorcière.

Coudre, broder, dessiner, créer ensemble, c’est renouer avec ces temps de réunion des femmes.
C’est créer un espace d’expression, de soin, de communion.
C’est permettre à l’essence de la femme de se développer en nous et entre nous.
C’est réaliser que nous ne sommes pas seules.

Œuvre en morceau, œuvre partagée.
Ce morceau de tissu comme un parchemin, une peau d’âme, un morceau de nous-mêmes, qui peut porter nos cicatrices, nos espoirs, nos peines et nos joies.

Puis, assembler ces pièces pour en faire une œuvre unique.
Relier ainsi les chemins, les vies, les êtres.
Offrir au vent ces images, ces mots, ces espoirs et ces blessures,
Afin qu’il transporte au loin nos espoirs
Et apaise de sa caresse nos peines.


ALORS DITES-NOUS COMBIEN VOUS EN VOULEZ, et procédons à cette CHAINE DE SOLIDARITE ET D’ESPOIR
, nous vous les adresserons ou les confectionnerons à votre place, mais surtout envoyez-nous ou inscrivez vos messages.


Dernier délai pour la commande de fanions, le 10 septembre
.


VOILA QUELQUES EXPLICATIONS
: voila-quelques-explications


LE RUBAN SERA COUSU SUR UN COTE DU FANION FAISANT 35 cm
:
le-ruban-sera-cousu-sur-un-cote-du-fanion


FICHE TECHNIQUE POUR REALISATION DES FANIONS DU RUBAN DE L’ESPOIR (pochoirs, peintures, photos, les tissus, etc.)
:
fiche-technique-pour-realisation-des-fanions-du-ruban-de-lespoir


PROJET D’INSTALLATION DES FANIONS A PARIS
:projet-d-installation-des-fanions-a-paris

Chaque fanion a préalablement été élaboré par des femmes ayant ou ayant eu un cancer du sein, adhérentes ou sympathisantes des associations partenaires qui y ont inscrits leur message d’espoir. Chaque association a sa ou ses banderoles.


Le projet de Laurence Verrier, se finalisera à Paris le 20 octobre par une installation artistique assemblant les banderoles réalisées avec les fanions.

- L’idée est inspirée des drapeaux de prières tibétains ; ce sont des bannières de tissu accrochées souvent à des mâts de 3 à 5m de haut.
Ils sont considérés comme des porte-bonheur possédant la capacité d’écarter les difficultés.
Projet
Les associations vont inviter les femmes touchées par le cancer du sein à écrire ou dessiner leurs prières, leurs désirs, leurs rêves sur des rectangles de tissu d’environ 35 X 35 cm, en utilisant feutres, peinture acrylique...voire en réalisant des broderies, des compositions en tissu, au pochoir...

- En référence à Octobre rose, les tissus seront roses.
- Chaque association recevra un kit comprenant note explicative avec les pièces de tissus pour travailler avec son public.
Ensuite ces pièces de tissu seront cousues sur un long ruban rose qui sera normalement aussi fourni pour former la guirlande de l’association.
A chaque étape du ruban de l’espoir, la délégation recueillera la guirlande.
Lors de l’arrivée à Paris, les guirlandes pourront être portées en procession.
Et ensuite installés sur un mât et déployés de façon à former un chapiteau
Par la suite, ces pièces de tissu pourront être assemblées pour former un livre unique, le livre de l’espoir.

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 00:04

I- PRESENTATION :

 

Le Ruban de L’Espoir est une action  initiée par la société Amoena et menée par un collectif d’associations impliquées dans la lutte contre le cancer du sein et le soutien aux malades et leurs proches.

 

Le Ruban de l’Espoir se décline sous la forme d’une « caravane » effectuant un tour de France en 12  étapes :

Lyon (9 octobre),

Le Teil (10 octobre),

Nice (11 octobre),

Montpellier  (12 octobre),

Castelnaudary (13 octobre),

Bordeaux, Saint Herblain (14 octobre),

Lisieux (15 octobre),

Dunkerque (16 octobre),

Reims (17 octobre),

Nancy (18 octobre),

Paris (19 et 20 octobre).

 

Les objectifs du Ruban de l’Espoir sont :

- Créer un  réseau national de solidarité grâce à  une  synergie entre  institutions, associations, professionnels.

- Faciliter la circulation de messages et d’informations concernant la lutte contre le cancer sous ces divers aspects tels que les facteurs de risques et la prévention, la prise en charge médicale mais aussi psychosociale, le rôle des associations etc. grâce à  l’interactivité entre les membres de la délégation et les partenaires locaux et à la mutualisation de compétences.

 

Contribuer d’une part à la prise de conscience et d’autre part au changement de comportements de tous les publics concernés.

 

Pour ce faire différentes manifestations seront organisées dans chaque ville étape le jour du passage de la « Caravane » telles que :

 

Conférences

Expositions

Stands d’informations

Activités artistiques

Démonstrations

 

A chaque étape, l’accueil de la caravane sera organisé autour de 2 temps forts :

- Remise symbolique d’une flamme « Lumières pour l’Espoir d’Amoena », véritable trait d’union entre les villes étapes et les associations partenaires.

- Recueil et exposition des Rubans de l’Espoir. Chaque ruban est formé par les fanions réalisés préalablement par des femmes ayant ou ayant eu un cancer du sein qui auront  écrit ou dessiné leur message d’espoir sur leur  carré de  tissus rose. Afin qu’à  l’arrivée, à Paris, l’artiste Laurence Verrier réalise une œuvre inédite à partir des  Rubans de l’Espoir.

 

 

 

A l’heure actuelle plus de 60 associations ou organismes sont déjà engagées dans cet événement. Le programme des étapes est élaboré par le collectif ou l’association locale qui sollicite  le soutien logistique des municipalités, conseils généraux ou régionaux...

 

 

Lyon

ADEMAS

ARSE Rhône-Alpes

CNMSE Coordination Nationale Médicale Santé Environnement

Europa Donna

Ensemble face au cancer,

Psychologie et cancer,

Etre là

Kiosque info cancer

Ligue contre le cancer comité Rhône-Alpes

Ligue contre le cancer de l’Ardèche

 

Le Teil

Ligue contre le cancer comité  de l’Ardèche

 

Nice

Résiste 06

APREMAS

ARSE – PACA

 

Montpellier

Alliance Mondiale contre le cancer

ARSE –Languedoc –Roussillon

AVML

Comité féminin - 34

Dépistage 34

Etincelle

Ligue contre le cancer – Comité de l’Hérault

Les hauts de Massanes 

Vivre Mieux le lymphodème

Vivre Comme Avant

 

Castelnaudary

AVA

ARSE- Languedoc-Roussillon

ADOC

 

Bordeaux

Au sein des femmes

 

St Herblain

Amitié Maladie 44 

ARSE Pays de Loire

AVML 

ERI

Ligue contre le cancer Loire-Atlantique

Lourdes cancer Espérance 

Vivre Comme Avant

 

Lisieux

AVML 44

 

Dunkerque

Au-delà du cancer

Carole entraide cancer

Emeraude

Réseau Emera

Vivre mieux le cancer du sein

Vivre comme avant

 

Reims

Oncobleuets

 

Nancy

Cercle des amazones

 

Paris

AFACS

Ateliers de l’embellie

CAMI
Choix Vital

Fédération Nationale des Réseaux de Santé

Horizon cancer

Ligue Nationale/AIDEA

Les Essentielles

Ephélides

Réseau onco-est

Maison des patients du centre René Huguenin

Point Accueil cancer

Parenthèse

Médecins de l’imaginaire

SARL Guérir de David Servan Schreiber

Tribu cancer

Les amazones s’exposent

 

II- DEROULEMENT des MANIFESTATIONS : (sous réserve d’éventuelles modifications)

 

LYON – jeudi 9 octobre

Dans les salons de l’Hôtel du Département

 

De 11 h à 18 h

Stands à thème animés par les associations partenaires

Prévention

Dépistage

Bien-être

Accompagnement, écoute

Accompagnement économique et social

 

Exposition montée par Laurence Verrier  avec vidéo, installations...autour des témoignages de femmes touchées par un cancer du sein.

 

18 h à 19 h

Lancement officiel du Ruban de l’Espoir en présence du Vice-président du Conseil Général Mr Bernard  Fialaire

Recueil des fanions

Illumination des bougies

 

19 h à 20 h 30

Conférence –débat «  Le cancer du sein dans le Monde » animée par

Dr Annie Sasco -  épidémiologiste à l’INSERM de Bordeaux

Dr Thierry Philip – Vice-président du Conseil Régional et Directeur du centre anticancer Léon Bérard

 

20 H 30 Cocktail

 

LE TEIL vendredi 10 octobre :

Forum santé féminité (toute la journée)

Stands

Atelier

Défilé de mode

Théâtre vivant

Illumination

 

NICE - samedi 11 octobre

 

11 H à 18 H 

« Rencontres- Médecins - patients »  Président d’honneur de la journée Le Pr Moïse Namer

 

Stands : associations APREMAS, Résiste 06, stand librairie

 

Conférences - Thème

La prévention  - Pr Moïse Namer

La psycho oncologie -  Pr Guex - Suisse

L’hypnose : son usage dans les soins -

Sport et cancer » par  Jean-Marc Descotes – association CAMI – Cancer  Arts Martiaux Information

 L’assurabilité  par le Dr Marc Keller de la Ligue Nationale Contre le Cancer /AIDEA

 

20 H 30 à 22 H 30

Conférence du Pr Henri Joyeux

 

MONTPELLIER - dimanche 12 octobre

 

De 10 H à  16 H – Sur l’Esplanade 

Forum rencontre placé sous le signe de la festivité, de  la solidarité, de la diversité des cultures des pays du   pourtour méditerranéen. « alimentation méditerranéenne, activité physique et cancer du sein : une lueur d’espoir »

16 H 30 à 19 H 30 Salle Pétrarque

Conférence animée par

Le Pr Henri Pujol, Président du centre anticancer de Val d’Aurelle.

Pr Lamarque

Mme Mariette Gerber chercheur au CNRS,

Jean-Marc Descotes – Association CAMI – Cancer Arts Martiaux Informations

 

Soirée Gala organisée par l’association Etincelle avec défilé maillots portés par  des femmes opérées du sein.

 

CASTELNAUDARY - lundi 13 octobre

Place du Marché- stands AVA et ADOC

 

Accueil par les élus et passation de la flamme de lumières pour l'espoir transmise par un membre de la délégation représentante de la commission de Montpellier.

 

Salle des Fêtes  située près de la place du marché – 

18 H Apéro dînatoire offert à l'ensemble des auditeurs.

 

18 H 30 Conférence du Dr Delors –

Intervention sur les avancées de la recherche dans le domaine du cancer.

 

20 H 30 Pièce de Sabra Ben Arfa "Je t'aime" 1 H 30 et débat 30 mn

 

BORDEAUX - mardi 14 octobre (programme en cours)

Vers 11 H Accueil officiel  de la délégation à l’Hôtel de ville

Déjeuner à la mairie

Kiosque info cancer du sein toute la journée à l’Hôtel de Ville

Conférence

 

ST HERBLAIN- mardi 14 octobre

Stands d’information installés dans la journée dans le centre commercial Atlantis avec deux expositions photos, ainsi que des textes écrits par des malades ou des proches seront mis en avant dans la galerie. Un espace bien être sera également proposé : massages, maquillage, réflexologie.
lien ICI
Arrivée de la délégation vers 18 H
Accueil avec la participation de la chorale « Lourdes Cancer Espérance »


LISIEUX -  mercredi 15 octobre

AVML 14,

 

11H  à 17 H sous chapiteau Place François Mitterrand

Stand d’informations

 

Au Grand Hôtel de l’Espérance

18 H 30 Cocktail dînatoire

20 H Pièce de Théâtre « je t’aime » de et joué par Sabra Ben Arfa

Suivi d’une table ronde animée par  psychologue, médecins.

 

DUNKERQUE -  jeudi 16 octobre

Au delà du cancer, Emeraude, Réseau Emera, Carole entraide cancer, Vivre comme avant...

 

Salle des maquettes, sur le Port de Dunkerque

 

Toute la journée

Exposition des œuvres réalisées dans les ateliers de créativité ou d’art thérapie par des femmes atteintes d’un cancer du sein.

Exposition de photos

 

Matin

10 h à 12 h Atelier de créativité proposé au public.     

 

16 h

Scénettes jouées par des femmes ayant ou ayant été touchées par un cancer du sein.

Suivi d’un débat animé par des membres du corps médical.

 

Dîner « Rose » au restaurant « Le Soubise »

 

REIMS-  vendredi 17 octobre

 

17 h Arrivée  de la délégation par la porte de Mars où l’équipe féminine  de basket portera  la flamme jusqu’à l’Hôtel de Ville, Place D’Erlon.

 

Hôtel de Ville  conférence –débat   de 18 H à 20 H 30

Prévention et dépistage

Les nouveaux traitements du cancer du sein et le bien-être de la patiente

Les nouvelles techniques de radiothérapie

Les traitements biothérapiques du cancer.

Les nouvelles techniques d’imagerie

L’assurabilité

 

Stands d’informations

 

NANCY - samedi 18 octobre

 

15 H Accueil de la délégation prévue à l’aéroclub d’Essey Les Nancy.

Passation de la flamme de lumière pour l’espoir.

Remise des fanions

Suivant la météo vol au-dessus de Nancy prévu pour les membres de la délégation.

 

A partir de 17 H 30

Stands d’informations

Conférence

Les différentes approches des soins au vue des convictions religieuses et culturelles présentation par un cadre infirmier de radiothérapie.

Cancer du sein : prévention, dépistage, soins. Que fait on sur le continent africain. ? Par Sabine Perrier-Bonnet de l’Alliance Mondiale Contre le Cancer..

 

Soirée : Pièce de théâtre de et jouée par  Sabra Ben Arfa

 

PARIS –dimanche 19 octobre –

Arrivée de la « caravane » - Passage du Flambeau

15 H  - Mail Branly... Accueil officiel de la délégation par  des personnalités politiques, de la santé,  des médias et des responsables des associations parisiennes.

Animations, remise du flambeau de lumières pour l’espoir, exposition des fanions, chanson du ruban de l’espoir entonnée par le public. Illuminations des bougies, stand d’information.

 

PARIS – lundi 20 octobre

Forum Rencontre, Symposium et clôture de l’opération Ruban de l’espoir.

 

Réunion nationale de  tous les partenaires du Ruban de l’Espoir  représentants d’associations,  du corps médical, d’élus, médias…

 

Déroulement de 10 H à 19 H – Halle Carpentier – Bd. Masséna Paris XIII

 

10H – Forum Rencontre

Le but de ce forum est de sensibiliser le public à la prévention, d’informer sur le processus du cancer du sein, le parcours de soin, les réseaux de soutien, les structures d’aides et d’accueil, les démarches à effectuer, etc. pour les malades et leurs proches.

Avec stands d’informations

Ateliers

Démonstrations

Animations Artistiques

 

Rétrospective du tour de France du Ruban de L’Espoir présentée par les responsables de l’opération.

Témoignages / Vidéos

Défilé

Conférences animées par des personnalités du milieu médical et de la recherche.

 

20 h 30 – Conférence- débat du Pr. David Servan-Schreiber

 

 

 

Partager cet article
Repost0

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum