Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 12:48

 

 

affiche article la mort est dans le pré

 

 

Documentaire. Un film inédit écrit et réalisé par Eric Guéret.
Une production Program33. Avec la participation de France Télévisions.


"Quand on découvrira toute la vérité sur les dangers des pesticides, ce sera un scandale pire que celui du sang contaminé. Je n’ai pas de raisons de me taire." L’agriculteur qui nous parle est atteint d’un cancer à 47 ans. C’est une victime des pesticides qu’il manipule tous les jours. Des centaines d’agriculteurs sont frappés. Victimes des produits phytosanitaires que l’on croyait "anodins". Ces élèves issus de l’école agricole intensive les utilisent depuis les années cinquante sur leurs exploitations jusqu’au jour où les maux de tête, la fatigue, les comas successifs les ont conduits à l’hôpital. Diagnostics : maladie de Parkinson, leucémie, cancers,… Ce qui ressemble à une épidémie apparaît au grand jour.
Ce documentaire est une immersion auprès de ces agriculteurs atteints de maladies mortelles. Nous allons partager le destin de ces familles ébranlées, dans l’intimité de leur itinéraire médical, de leur combat pour être reconnu par la MSA, sur l’exploitation pour changer de pratiques, au tribunal aussi… Premières victimes de ce système agricole intensif, les agriculteurs en sont aussi les acteurs principaux. Remise en question de leurs pratiques, de leur héritage, du sens même donné à leur mission de "nourrir la planète", quand la maladie arrive, elle bouleverse un idéal solidement ancré. Malgré tout, la majorité d’entre eux continuent à utiliser ces produits qui les rongent à petit feu. Pourquoi ? D’autres organisent la résistance. Alerter les agriculteurs et les citoyens, entamer une procédure symbolique contre le géant des produits phytosanitaires, Monsanto : rien n’est perdu pour ces victimes qui entendent révolutionner leurs pratiques.

 

 

 

Voir le documentaire diffusé le 17 avril : link

 

 

Un agriculteur de 47 ans, atteint d'un cancer, s'exprime : «Quand on découvrira toute la vérité sur les dangers des pesticides, ce sera un scandale pire que celui du sang contaminé». Des centaines d'agriculteurs sont victimes des produits phytosanitaires.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 17:16

 

 

Compte-rendu du chat du 28/03/2012

 

[ Publié le 30 mars 2012 ]
Dépistage du cancer colorectal

 

Expert invité : Jérôme Viguier, responsable du département Dépistage à l'INCa

 

 

 

 

 

lien

 

 

 


Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 16:32

LE PLAN CANCER 2009 - 2013

Mesure 28 :

CONTEXTE

 

Mise à jour le Lundi 25 Octobre 2010

Mesure 28Aujourd'hui, il s'avère difficile pour les personnes touchées par le cancer d'avoir accès aux assurances, souvent nécessaires pour l'octroi d'un crédit immobilier, professionnel ou encore de consommation. Ces difficultés sont des freins dans la concrétisation des projets de vie de ces personnes. On constate que certains assureurs soit excluent la pathologie de la garantie d'assurance demandée par l'établissement de crédit, soit fixent des surprimes d'un montant trop important pour certaines pathologies au regard des dernières avancées médicales. Ces décisions conduisent souvent à un refus de l'établissement de crédit d'accorder un prêt.

 

Faisant suite à la Convention Belorgey signée en 2001, la Convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a été signée en juillet 2006 et mise en œuvre en janvier 2007 par les professionnels de la banque et de l'assurance, les associations de malades et de consommateurs et les pouvoirs publics. Cette convention, avancée majeure au regard des possibilités de prêts et d'assurances pour les personnes présentant un risque aggravé de santé, doit être renouvelée en 2010. Les associations ont indiqué que cette convention peut être améliorée sur plusieurs points, en particulier :

  • la prise en compte du risque invalidité,
  • le dispositif de mutualisation des surprimes
  • l'accès aux garanties alternatives.

L'ensemble des parties prenantes doit intensifier les efforts pour garantir l'accès à l'assurance emprunteur et aux crédits des personnes présentant un risque aggravé de santé.


  OBJECTIFS

 

Mise à jour le Mardi 27 Juillet 2010


Repousser au maximum les limites de l'assurabilité pour élargir le plus possible l'accès à l'assurance emprunteur et aux crédits.

 

  ACTIONS

 

Mise à jour le Lundi 06 Septembre 2010
28.1 Mener les concertations, sous l'égide des membres de la commission de suivi, avec les différentes parties prenantes en vue de renouveler la convention AERAS pour améliorer la couverture assurantielle et l'accès à l'emprunt pour les personnes qui présentent ou qui ont présenté un risque aggravé de santé.

Pilote de l'action : Direction de la sécurité sociale (DSS) et direction générale du trésor et de la politique économique (DGTPE).

 

En partenariat avec les acteurs concernés.

 

  ETAT D'AVANCEMENT

 

Mise à jour le Vendredi 23 Mars 2012

 

Consulter l'état d'avancement au 30/01/2012 (PDF - 130.7 KB)

 

Consulter l'état d'avancement au 03/10/2011 (PDF - 177.1 KB)

 

Consulter l'état d'avancement au 27/06/2011 (PDF - 168 KB)

 

Consulter l'état d'avancement au 29/03/2011 (PDF - 122 KB)

 

Consulter l'état d'avancement au 31/12/2010 (PDF - 283.3 KB)

 

Consulter l'état d'avancement au 30/09/2010 (PDF - 135 Ko)

 

Consulter l'état d'avancement au 21/06/2010 (PDF - 135 Ko)

 

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 16:18
[ Publié le 18 avril 2012 ]

 

L’essentiel du problème va concerner les patientes ayant été traitées pour un cancer du sein. La contraception sera en effet inutile chez une patiente traitée pour un cancer de l’ovaire ou de l’utérus qui aura généralement nécessité une chirurgie suppressive ne permettant plus de grossesse. Ce n’est qu’en cas de cancer de l’ovaire de stade Ia(1), traité par une annexectomie(2) unilatérale, qu’une pilule pourra être utilisée en attendant un désir de grossesse. Quant au cancer du col utérin in situ ou en cas de dysplasies traitées, ce ne sont pas des contre-indications à la pilule.

 

La contraception après un cancer du sein

La survenue d’une grossesse après un cancer du sein ne modifie pas le pronostic de la maladie. La grossesse sera donc possible, et la contraception doit être parfaitement réversible.

 

  • Modalités :

Le choix d’une méthode sera fait avec la patiente, en fonction de son âge, de ses antécédents : nombre d’enfants, antécédents pathologiques dépistant une contre-indication à l’une des méthodes envisagées, des données de son examen clinique, gynécologique et général, des relations du couple et de la fréquence des rapports sexuels. La sexualité est fréquemment perturbée par la maladie, mais souvent de façon temporaire. La prescription contraceptive est donc nécessaire, et constitue souvent un bon moyen pour permettre à la femme d’aborder des problèmes sexuels ou conjugaux. Le choix dépendra également du psychisme de la femme, de ses préférences et de sa capacité à la bonne observance de la contraception.

 

  • Méthodes locales :

On dispose actuellement d’un vaste choix de crèmes et d’ovules spermicides, associés ou non à un diaphragme ou d’éponges imprégnées de crème. S’y ajoutent les préservatifs masculins et même les préservatifs féminins. Ces méthodes sont théoriquement séduisantes chez les femmes atteintes d’un cancer du sein, car totalement inoffensives et sans aucune interaction avec la maladie ni avec son traitement. Leurs inconvénients sont réels : l’astreinte d’utilisation est parfois mal acceptée par les femmes ; l’efficacité n’est pas suffisante, en particulier dans ce contexte ; elles sont souvent onéreuses et non remboursées par la Sécurité sociale. On les choisira à condition de bien en expliquer l’utilisation (utilisation systématique, règles d’hygiène...), si la femme les réclame, si les rapports sexuels sont peu fréquents, si la femme a plus de 40 ans et surtout si les autres méthodes sont contre-indiquées.

 

  • Dispositif Intra-Utérin :

Les dispositifs intra-utérins en cuivre sont, à notre avis, la contraception en règle la plus adaptée aux femmes atteintes d’un cancer du sein. Leur utilisation est en effet facile et généralement bien tolérée, sans répercussion sur le cycle hormonal pour les D.I.U. au cuivre et sans interaction avec les traitements proposés.

 

Concernant le cancer du sein, il est plus prudent d’éviter le DIU au lévonorgestrel, même si nous n’avons aucune donnée de certitude sur le sujet. C’est donc le principe de précaution qui nous fera ne pas poser de DIU au levonorgestrel après un cancer du sein, en raison de son caractère hormonal.

 

  • Contraception hormonale :

Elle reste contre-indiquée après un cancer du sein, même si la preuve de sa nocivité n’a jamais été démontrée.

 

  • Stérilisation, encore appelée contraception définitive

La contraception définitive peut être envisagée chez une patiente ayant eu un cancer du sein comme chez les autres femmes. Une période de réflexion est conseillée et on choisira actuellement de manière préférentielle la méthode Essure®.

 

En conclusion

La contraception chez les femmes atteintes d’un cancer du sein est toujours nécessaire et doit être réversible, car actuellement la grossesse n’est pas contre-indiquée après avoir eu un cancer du sein. En effet, toutes les études montrent qu’elle n’augmente pas le risque, voire qu’elle le diminue. On préférera conseiller d’attendre 3 ans après la fin des traitements pour laisser passer le pic des rechutes précoces qui surviennent dans ces trois premières années. Pour les cancers du sein de bon pronostic, aucun délai n’est justifié.

 

À l’heure actuelle, les répercussions exactes de la contraception hormonale sur le cancer du sein restent mal connues. On préférera donc une contraception mécanique : D.I.U. au cuivre en l’absence de contre-indications, ou les contraceptifs locaux en prenant le temps d’en expliquer l’utilisation qui doit être parfaite pour une efficacité acceptable.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:35
La nutrition, l'alimentation et le bien être

 

image conférence nutrition alimentation et bien être

 

 

 

Le 25 avril 2012 à 18 h 30

 

 

 

Par le Dr Christiane RICARD-MEILLE

Rhumatologue et nutritionniste

 

 

 

 

 

Organisée par la MTRL

Conférence ouverte à tout public

 

 

 


A l’Ecole normale supérieure de Lyon

46 Allée d’Italie

69007 LYON

(Métro Debourg, ligne B, ou bus 32)

 

 


Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:18

 

 

Conférence Prévention solaire et cancer de la Peau

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 10:30

 

 

Projection  du film


POUR LUI

 

  à 20 H 30 

le Jeudi 26 avril 2012


 


 


 image projection du film à Decines

           De Andreas BRESEN

              Au cinéma Le Toboggan

              A Décines (69150)

              En VOST

 

 

 

 

 

 

La projection sera suivie d’une rencontre avec Juliette Grattard, psychologue,

et Géraldine Thévenet, infirmière de l’Equipe mobile de soins palliatifs,

                                                                        DISSPO, Centre Léon Bérard.

 

 

Plus d’informations link

 

 

 


Partager cet article
Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 20:32

 

 

 

 

Quand et comment recourir aux soins palliatifs, notamment à domicile ? Quand on est proche d’une personne en fin de vie, comment l’accompagner au mieux ? Qu’est-ce que l’acharnement thérapeutique ? Quels droits existent pour le patient et son entourage depuis le vote de la loi Leonetti du 22 avril 2005 ?

 

Martine Nectoux est infirmière clinicienne et formatrice au CNDR Soin Palliatif et Arlette est chargée d'écoute et d'information pour la ligne « Accompagner la fin de vie ; s’informer, en parler » 0 811 020 300.

Elles répondront à vos interrogations sur la fin de vie et son accompagnement le jeudi 19 avril de 15h à 16h.

Le chat est réalisé en partenariat avec la Mutualité Française. Pour en savoir plus et vous inscrire : http://www.prioritesantemutualiste.fr/psm/fin-de-vie-1


 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 08:49

 

 

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a rendu public le 12 avril 2012 son rapport d’évaluation du Plan cancer 2009-2013 à mi-parcours.

 

Le rapport comporte des recommandations relatives au pilotage du Plan cancer aux niveaux national et régional. S’agissant de la mise en œuvre du Plan, le HCSP s’est particulièrement attaché à l’examen des thèmes transversaux que sont la réduction des inégalités face au cancer et l’implication des médecins traitants. Il formule également des propositions en matière de systèmes d’information.

 

Les recommandations sont susceptibles d’être prises en compte d’ici la fin du Plan, ou à plus long terme pour l’élaboration de nouvelles orientations de lutte contre le cancer. Le prochain comité de pilotage du Plan cancer, prévu le 18 juin 2012, étudiera les suites concrètes à donner à cette évaluation à mi-parcours.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 10:35

rendu public par l’Elysée

 

(24/02/2012)

 

Le Président de la République a reçu de M. Xavier BERTRAND, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé et de Mme Nora BERRA, secrétaire d'Etat à la Santé, le quatrième rapport sur l'avancement du Plan cancer 2009-2013. Le rapport, qui vient d’être rendu public, confirme les avancées concrètes de la recherche et des prises en charge des patients. « Le Plan cancer, annoncé par le chef de l'Etat le 2 novembre 2009, a permis des progrès importants grâce à la synergie des acteurs de la recherche et de la lutte contre le cancer » souligne le communiqué de la présidence de la République.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum