Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 11:44

 

 

cav 2011 activite physique et cancer

 

      CAV 2010 - Innovation en radiothérapie.

 

Les rayons qui sauvent : la radiothérapie - Pr Jean-Marc COSSET Professeur d'Oncologie-Radiothérapie, Institut Curie - Paris. Membre de la commission internationale de Protection Radiologique.

 

Après un rappel historique, Jean-Marc COSSET décrit les nouvelles technologies accompagnant un diaporama permettant un parfaite compréhension. Les précautions sécuritaires sont exposés, ainsi les mesures de management permettant d'éviter les accidents. un panégérique ce ce qu'il faut savoir dans ce domaine

 

 

Diaporama :

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 11:40

 

 

cav 2011 activite physique et cancer

 

Présentation par le Professeur PEIFFERT, des dernières avancées en radiothérapie-curiethérapie et sécurité des soins.

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 17:25

 

 

cav 2011 activite physique et cancer

 

Conférences du Centre de Lutte contre le Cancer de Lorraine (CAV - Centre Alexis Vautrin de Nancy)

 

Titre : Séquelles douloureuses liées au traitement des cancers - Questions


Résumé : Après les statistiques concernant l’incidence des cancers en France, les auteurs rappellent que la douleur peut être présente à tous les stades de la maladie et qu’elle répond à une intrication de facteurs cognitifs, thymiques et comportementaux d’où la nécessité d’une approche globale bio-psycho-sociale. Elle est définie comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à un dommage tissulaire réel ou potentiel ou décrite en termes d’un tel dommage.
L’évaluation et les traitements des douleurs séquellaires sont abordés de façon très détaillée. Questions.

 

 

Intervenants :

 

Nathalie CRETINEAU - médecin référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

Angeline NUE - infirmière référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

 

SCD Médecine.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 17:21

 

 

cav 2011 activite physique et cancer

 

Conférences du Centre de Lutte contre le Cancer de Lorraine (CAV - Centre Alexis Vautrin de Nancy)

 

Titre : Séquelles douloureuses liées au traitement des cancers - Evaluation.

 

Résumé : Après les statistiques concernant l’incidence des cancers en France, les auteurs rappellent que la douleur peut être présente à tous les stades de la maladie et qu’elle répond à une intrication de facteurs cognitifs, thymiques et comportementaux d’où la nécessité d’une approche globale bio-psycho-sociale. Elle est définie comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à un dommage tissulaire réel ou potentiel ou décrite en termes d’un tel dommage.
L’évaluation des douleurs séquellaires sont abordés de façon très détaillée.

 

 

Intervenants :

 

Nathalie CRETINEAU - médecin référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

Angeline NUE - infirmière référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

 

SCD Médecine.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 17:17

 

 

cav 2011 activite physique et cancer

 

Conférences du Centre de Lutte contre le Cancer de Lorraine (CAV - Centre Alexis Vautrin de Nancy)

 

Nancy le 14 décembre 2010.

 

Titre : CAV 2010 - Séquelles douloureuses liées au traitement spécifique des cancers.

 

Résumé : Après les statistiques concernant l’incidence des cancers en France, les auteurs rappellent que la douleur peut être présente à tous les stades de la maladie et qu’elle répond à une intrication de facteurs cognitifs, thymiques et comportementaux d’où la nécessité d’une approche globale bio-psycho-sociale. Elle est définie comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à un dommage tissulaire réel ou potentiel ou décrite en termes d’un tel dommage.


L’évaluation et les traitements spécifiques médicamenteux, chirurgicaux, radio- ou curie-thérapiques des douleurs séquellaires sont abordés de façon très détaillée.

 

 

Intervenants :

 

Nathalie CRETINEAU, médecin référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

Angeline NUE, infirmière référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

 

SCD Médecine.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 17:11

 

 

cav 2011 activite physique et cancer

 

Conférences du Centre de Lutte contre le Cancer de Lorraine (CAV - Centre Alexis Vautrin de Nancy)

 

Nancy le 14 décembre 2010.

 

Titre : CAV 2010 - Traitements non médicamenteux des séquelles douloureuses liées aux cancers.

 

Résumé : Après les statistiques concernant l’incidence des cancers en France, les auteurs rappellent que la douleur peut être présente à tous les stades de la maladie et qu’elle répond à une intrication de facteurs cognitifs, thymiques et comportementaux d’où la nécessité d’une approche globale bio-psycho-sociale. Elle est définie comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à un dommage tissulaire réel ou potentiel ou décrite en termes d’un tel dommage.

 

Intervenants :

 

Nathalie CRETINEAU, médecin référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

Angeline NUE, infirmière référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

SCD Médecine.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 16:59

 

 

cav 2011 activite physique et cancer

 Introduction

 

Conférences du Centre de Lutte contre le Cancer de Lorraine (CAV - Centre Alexis Vautrin de Nancy)

 

Nancy le 14 décembre 2010.

 

Titre : CAV 2010 - Séquelles douloureuses liées au traitement des cancers - Introduction.

 

Résumé : Après les statistiques concernant l’incidence des cancers en France, les auteurs rappellent que la douleur peut être présente à tous les stades de la maladie et qu’elle répond à une intrication de facteurs cognitifs, thymiques et comportementaux d’où la nécessité d’une approche globale bio-psycho-sociale. Elle est définie comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à un dommage tissulaire réel ou potentiel ou décrite en termes d’un tel dommage.

 

 

Intervenants :

 

Nathalie CRETINEAU - médecin référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

Angeline NUE - infirmière référente douleur Service Interdisciplinaire des Soins de Support pour les patients en oncologie (SISSPO) au Centre Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.

 

SCD Médecine.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 16:43

cav_2011_activite_physique_et_cancer.jpg

 

 

Cancer et environnement
CAV 13/09/2011
Titre : CAV 2011 - cancer et environnement : état actuel des connaissances


Intervenant (s) : Julien CARRETIER (Unité Cancer et Environnement, pôle des Sciences Cliniques, Centre Léon Berard, Lyon) et Elisabeth LUPORSI (médecin oncologue du Centre Régional de Lutte contre le Cancer, Centre Alexis Vautrin de Nancy, Centre d’Investigation Clinique de Cancérologie)


Résumé : Les répercussions des modifications de l’environnement et des habitudes alimentaires sur l’homme et plus particulièrement sur l’augmentation constatée de l’incidence de certains cancers sont devenues une préoccupation majeure de santé publique. Le thème « cancer, environnement et nutrition »constitue une thématique importante des plans de santé publique, notamment du Plan Cancer 2 (2009 – 2013) et du Plan National Santé Environnement 2 (PNSE 2, 2009 – 2013. Les liens entre exposition et environnement (y compris en milieu professionnel) et le risque de cancer représentent aussi de plus en plus souvent une interrogation chez les individus et un sujet émergent de la relation médecin-patient.


Les auteurs n’ont pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.


Conférence enregistrée dans le cadre des rencontres thématiques du CAV, la ligue de lutte contre le cancer et l’atelier sciences et vie de Vandœuvre les Nancy.

 

Réalisation, production : Canal U/3S – CERIMES

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 16:25

 

logo_prioritesantemutualiste_trans1.png

Actualités santé

 

[ Publié le 23 avril 2012 ]

Le perchloroéthylène, ce solvant utilisé dans les pressings vit-il ses derniers jours ? Classé comme « potentiellement cancérogène » par l'Union européenne (UE) et néfaste pour l'environnement, il est pour le moment toujours autorisé en France.

 

Le ministère de l'Ecologie a mis en consultation, fin 2011, un projet d'arrêté encadrant « les installations de nettoyage à sec utilisant du perchloroéthylène ».

 

« Contrairement à ce que l'on peut entendre ici et là, il ne s'agit là que d'un projet d'arrêté ministériel », nous a expliqué Patricia Blanc de la Direction générale de la prévention des risques (DGPR) auprès du ministère en charge de l'Ecologie. « Avant d'être adopté, il sera soumis, cet été, à la signature du ministre de l'Ecologie ».

 

Ce texte prévoit :

-« L'interdiction immédiate du perchloroéthylène dans les nouvelles installations ;
- La fermeture immédiate des installations induisant une contamination des riverains supérieure à 1 250 microgrammes par mètre cube ;
- L'arrêt au 1er janvier 2014 des installations de plus de 15 ans ;
- L'arrêt des installations existantes dites non NF au 1er janvier 2018 ; - L'arrêt au 1er janvier 2022 des installations NF qui ne respecteraient pas certaines distances de rejet par rapport aux bâtiments voisins. »

Le perchlo, qu'est-ce que c'est ?


Le perchloroéthylène est le solvant le plus utilisé par les pressings pour le nettoyage à sec. Il sert également à dégraisser les pièces métalliques dans les industries automobile et métallurgique. On le trouve également dans quelques produits d'usage ménager comme des solvants pour la peinture ou pour enlever les taches. Il est classé par l'Union européenne (UE) comme « cancérogène suspecté de catégorie 3 ». Autrement dit, ses effets sont probables, mais les preuves scientifiques sont insuffisantes.

Le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) le classe quant à lui comme un cancérigène probable (catégorie 2A). « En cas d'exposition fréquente et intense, le perchloroéthylène peut se révéler toxique pour les reins et le système nerveux, et provoquer des irritations des yeux et des voies respiratoires, ainsi que des vertiges et des nausées », précise le ministère en charge de la Santé dans un communiqué.
Qui est exposé ?

Selon le collectifs associatif, Réseau environnement santé (RES), « lors de l'ouverture du hublot d'une machine de nettoyage à sec, les vapeurs de perchloroéthylène s'échappent. Les personnes travaillant ou habitant au-dessus d'un pressing sont exposées à ces vapeurs. Ces dernières peuvent traverser le béton et les planchers.

Les alentours des pressings au perchloroéthylène sont aussi très souvent contaminés et sont dangereux pour les passants, clients et voisins des pressings au perchloroéthylène » Pour étayer son propos, le RES rappelle le cas d'une septuagénaire décédée en 2009 et dont l'appartement était situé au-dessus d'un pressing. Son autopsie avait révélé la présence du solvant dans presque tous ses organes. Le procès du gérant, pour homicide involontaire, est d'ailleurs en cours à Nice.

Source : Ministère de l'Ecologie, du développement durable, des Transports et du Logement ; Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé - Réseau environnement santé, 19 avril 2012 - Interview de Patricia Blanc, 20 avril 2012

 


(Destination santé ©)

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 18:07

 

 

La chirurgie ambulatoire reste en France insuffisamment développée alors qu’elle constitue un apport réel en termes de qualité pour les patients. Dans ce contexte, la Haute Autorité de santé (HAS) et l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) unissent leurs efforts pour informer et accompagner les professionnels. Les deux partenaires ont publié en décembre 2011 une note d’orientation qui formalise leur coopération, définit six axes de travail, précise la nature des productions attendues et donne un calendrier d’action.

 

 

6 axes de travail (2012-2015)

guide_de_synthese

La chirurgie ambulatoire reste insuffisamment développée – seulement 4 opérations chirurgicales sur 10 sont effectuées en ambulatoire contre 8 sur 10 aux Etats-Unis – et mal connue en France. Dans la continuité de leur engagement conclu en décembre 2011, la HAS et l’ANAP publient ce jour un socle de connaissances sur la chirurgie ambulatoire. Cet état des lieux a un triple objectif : mettre à disposition des professionnels de santé un état des données publiées sur la chirurgie ambulatoire, informer les acteurs de santé des enjeux et des données relatives à la chirurgie ambulatoire et favoriser la construction des prochains outils destinés aux professionnels de santé.

 

 

 

- rapport long  
- synthèse
- la chirurgie ambulatoire en 12 questions
- communiqué de presse

 

  • Critères de sélection/éligibilité des patients à la chirurgie ambulatoire
  • Analyse organisationnelle 

Cette note de cadrage présente la méthodologie retenue pour élaborer des outils opérationnels et des recommandations économiques pour le développement de la chirurgie ambulatoire. Trois livrables seront proposés. Deux outils réalisés à partir d’études sur des sites hospitaliers : la première utilisera les données de comptabilité analytique hospitalière et calculera un équilibre charges-produits de la chirurgie ambulatoire, la seconde sera une analyse de coût par technique de micro-costing, à partir du chemin clinique des patients. Le troisième livrable sera une revue de la littérature sur les incitations tarifaires utilisées à l’étranger.

  • Indicateurs, suivi et évaluation
  • Certification des établissements

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum