Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 11:22

3-Auvergne.gif

 

C'est officiel : une cure thermale améliore la qualité de vie après un cancer du sein et elle diminue le risque de récidive. C'est ce que prouve l'étude menée en Auvergne et validée au niveau international. Les résultats viennent d'être publiés dans la plus grande revue européenne de cancérologie.

  • Par Evelyne Rimbert
  • Publié le 14/04/2014 | 16:23, mis à jour le 14/04/2014 | 16:23
L'étude a été menée auprès de 251 patientes auvergnates. Entre mars 2008 et octobre 2010. Dans trois stations auvergnates : Vichy, Châtel Guyon et le Mont Dore.
L'étude a été menée auprès de 251 patientes auvergnates. Entre mars 2008 et octobre 2010. Dans trois stations auvergnates : Vichy, Châtel Guyon et le Mont Dore.

Dans le cadre de l'étude PACThe (Programme d'Accompagnement et de réhabilitation post Thérapeutique) menée à l'initiative du centre Jean Perrin et de Thermauvergne, avec le Pôle Santé République à Clermont-Ferrand. 

Des bénéfices durables

Une étude menée dans trois des onze stations auvergnates : Vichy, Châtel-Guyon et le Mont Dore. Durant un peu plus de 2 ans. Auprès de 251 patientes auvergnates.
Une cure qui a largement amélioré la qualité de vie des patientes. Avec des résultats parfois surprenants. Comme l'amélioration, sur plus de 2 ans, de la qualité du sommeil. Bon nombre d'entre elles ont retrouvé leur optimisme et sont beaucoup moins dépressives. Plus de la moitié ont repris une activité physique régulière. On a aussi noté une perte de poids. Et surtout une diminution du risque de récidive.
Avec un recul de plus de deux ans, on peut donc affirmer que ces bénéfices sont durables.
 
Un protocole unique

Un protocole d'accompagnement post cancer unique. Au programme : différents types de soins thermaux (quatre par jour), des activités physiques individualisées (deux par jour), des cours d'éducation nutritionnelle ainsi que des consultations avec un psychologue. Sans oublier des esthéticiennes à la disposition des convalescentes désirant être en harmonie avec leur visage.

Un programme post-cancer à Vichy

Pour l'heure, seuls les Thermes de Vichy continuent à décliner ce programme. Dans le cadre d'une cure conventionnée de 18 jours. A laquelle il convient de rajouter un module spécifique. Un séjour post-cancer. Non pris en charge par la Sécurité Sociale.
C'est le combat actuel du professeur Yves-Jean Bignon, instigateur principal de l'étude PACThe.
Une étude menée en Auvergne prouve officiellement les bienfaits d'une cure thermale après un cancer du sein
Reportage : Evelyne Rimbert, Arthur John. Intervenants : Corinne ROIRON (Participante étude PACThe), Jean-Luc SICOT (Directeur des Thermes à Vichy), Professeur Yves-Jean BIGNON (Oncogénéticien au Centre Jean Perrin - Instigateur principal de l'étude PACThe).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Association-Essentielles - dans APRÈS CANCER
commenter cet article

commentaires

Juliette 18/04/2014 11:14

Par exemple, pour entrer dans cette étude, je crois qu'il fallait avoir terminé ses traitements depuis moins de 6 mois. Faut croire qu'au-delà de cette période, on doit considérer que les choses
ont repris leur place, que chacun (e) a repris goût à la vie, a oublié cette dure période, que les autres sont des "chochottes" qui s'écoutent trop.
Je fais aussi allusion à d'autres études, complètement "débiles" leurs critères.

Association-Essentielles 18/04/2014 11:42



Oui, je me souviens, j'avais largement dépassé les délais...


 



juju 18/04/2014 00:01

Je ne sais plus trop quoi penser de ces cures post-cancer, pourtant, au début, j'y croyais dur comme fer, même que j'ai voulu m'y impliquer, mais, mais, je n'ai jamais rencontré les bonnes
personnes ou the big persons.
Avec le recul, je m'aperçois que ce ne sont que des mesurettes, une façon de faire vivre les villes thermales auvergnates sur le déclin.
Je n'ai jamais pu faire partie d'un de ces protocoles, n'entrant jamais dans la bonne case, pourtant dieu sait que j'aurai eu besoin d'aide, mais à chaque fois, on me disait "no good,
elimined".

Résultat, bien que j'ai la grande chance d'être encore en vie 9 ans après, je m'aperçois que ma vie m'a filé entre les doigts. Soupir, 10 ans de vie gâchée qui m'ont pourri la vie, le cancer y est
sûrement pour beaucoup, puisque mes ennuis ont commencé après.

Association-Essentielles 18/04/2014 09:58



Hello Juliette,


 


Malheureusement, comme c'était une étude, ils ont dû mettre des critères drastiques...


Mais, je te comprends, vouloir intégrer un projet, et se faire rejeter, c'est crispant!


Je te souhaite une bonne journée


Fabie



AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum