Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 09:39

 

Le Centre Léon Bérard vient d’ouvrir un des blocs les plus modernes d’Europe : 11 salles disposant de l’informatique pour un accès facilité au dossier du patient, des caméras, des écrans permettant de suivre l’intervention et une salle de soins post-interventionnels disposant aussi des dernières avancées technologiques mais également accueillante pour le patient.

Cet équipement a été présenté lors du salon Hôpital Expo, en mai dernier à Paris, ainsi qu’au 5congrès de la Société Française de chirurgie oncologique qui s’est déroulé à Lyon les 25 et 26 octobre dernier.

Ce nouveau bloc dispose de 11 salles d’intervention dont une dédiée à l’endoscopie, d’une salle de soins post- interventionnels (SSPI ou salle de réveil) de 16 places et d’un salon d’attente.

En effet, 96 % des patients opérés au CLB se rendent au bloc à pied et non dans un lit comme dans les autres

blocs français.

Ce bloc high tech, lumineux et décoré permet non seulement de mieux accueillir la personne malade, mais également d’optimiser la prise en charge chirurgicale.

 

Un accueil humaniste au bloc

Symbole de la démarche humaniste engagée par le Centre Léon Bérard, plus de 90% des patients se rendent au bloc opératoire à pied. Cette démarche innovante a été récompensée par le Groupe UNICANCER en mars 2013 dans le cadre des Prix Initiatives pour la performance économique, dans la catégorie Organisation.

Depuis le 1er décembre 2010, le bloc opératoire du Centre Léon Bérard, centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes, accueille les patients « debout ». Inspirée des pratiques nord-américaines, cette nouvelle organisation, unique en Rhône-Alpes, correspond aux attentes de la quasi-totalité des personnes malades qui ont depuis été prises en charge. Plus de 90% des patients interrogés sont satisfaits de cette organisation qu’ils estiment moins stressante.

Cette nouvelle organisation, proposée en 2010 par le Département d’anesthésie réanimation, satisfait à la fois les personnes malades et les professionnels du bloc opératoire.

 

 

Si des problèmes d’ergonomie et de stockage des lits ont constitué les prémices de réflexion, très vite, nous avons orienté notre travail vers l’amélioration de la prise en charge du patient, qui reste au cœur des priorités de chacun d’entre nous au Centre Léon Bérard.

Nous avons souhaité offrir une autre vision de la personne malade au bloc, la rendant actrice de sa prise en charge.

Ainsi, plutôt que de voir arriver les personnes passives, transies de froid et nues sous une blouse ouverte qui est aujourd’hui décriée, nous leur proposons désormais d’arriver debout, habillées et avec leurs prothèses capillaires, dentaires et/ou auditives.

Nous leur parlons et leur expliquons la suite de leur prise en charge pendant leur installation. Depuis le lancement de ce dispositif, le retour des personnes malades est d’ailleurs très favorable.

Dr Hervé Rosay, responsable du Département d’anesthésie réanimation

 

 

Comment cela se passe concrètement ?

Les patients arrivent en tenue à usage unique, chaude et confortable. A l’entrée du bloc, des surchaussures et une coiffe de protection leur sont fournis. Les mains sont désinfectées avec une solution hydro-alcoolique.

Ce dispositif concerne 96% des patients pris en charge au bloc opératoire du CLB. Les 4% restant sont les patients à mobilité réduite ou pris en urgence ou bien les personnes qui refusent ce dispositif lorsqu’il leur est proposé.

Les acteurs du bloc sont également heureux de découvrir « leurs patients autonomes et fiers de cette possibilité d’accueil ».

Depuis 2010, plus de 7000 patients se sont ainsi rendus à pied au bloc au lieu d’être conduits dans un lit.

 

 

Ce projet favorise l’autonomie et la participation de la personne malade.

L’objectif est d’améliorer la dignité du patient en renforçant la logistique intra hospitalière et intra bloc. La sécurité y est renforcée avec un respect de la fluidité des voies d’accès.

Enfin, cette démarche permet de diminuer le taux de retard au début des interventions chirurgicales et les délais d’attente entre deux interventions.

Dr Hervé Rosay, responsable du Département d’anesthésie réanimation

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum