Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 11:43

Une analyse des recherches récentes confirme la forte présomption d'un impact des pesticides sur la hausse de certains cancers.

20130614 pesticideL'Inserm vient de rendre public un rapport relatif à l'impact sanitaire des pesticides, réalisé à la demande de la Direction générale de la santé.

Ce rapport s'appuie sur le travail d'un groupe d'experts en épidémiologie et de biologistes spécialistes de la toxicologie cellulaire, qui ont compilé les travaux publiés ces trente dernières années dans le domaine.

Parmi eux, un certain nombre a été soutenu par la Fondation ARC pour leurs travaux sur les liens entre cancers et environnement : le Dr Isabelle Baldi (université Bordeaux Segalen), pour ses recherches sur les tumeurscérébrales, Xavier Coumoul (université Paris-Descartes), spécialiste des dioxines, le Dr Pierre Lebailly (Centre François Baclesse de Caen), qui a mené un important travail de suivi des populations agricoles, et le Dr Luc Multigner (université de Rennes) pour ses travaux sur le cancer de la prostate en Guadeloupe.

L'étude s'est intéressée à huit localisations cancéreuses (lymphomesnon hodgkiniens, leucémies, myélomes multiples, maladie de Hodgkin, cancer de la prostate, cancer du testiculemélanomes malins et tumeurscérébrales), ainsi qu'à trois pathologies neurodégénératives, dont les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, et aux troubles cognitifs.

Les experts ont également évalué l'impact d’une exposition aux pesticides sur la grossesse, le développement de l’enfant et l'apparition de certains cancers pédiatriques.

Pour les experts de l'Inserm, il existe une présomption forte d'un lien entre l'exposition aux pesticides et les lymphomes non hodgkiniens pour les populations professionnelles du secteur agricole, de même que pour les myélomes multiples.

Le lien avec les leucémies ne peut être écarté, mais les preuves sont moins concluantes selon les critères définis par les chercheurs.

Concernant le cancer de la prostate, le risque apparaît plus élevé chez les agriculteurs, les ouvriers d’usines de production de pesticides et les populations rurales (avec une hausse entre 7 et 28 % selon les situations), selon les résultats de plusieurs études citées par le rapport.

Pour certains pesticides, un excès de risque est observé uniquement chez les agriculteurs ayant des antécédents familiaux de cancer de la prostate.

Le risque de certains cancers de l'enfant (leucémies et tumeurs cérébrales) semble également plus élevé en cas d'exposition aux pesticides pendant la grossesse.

Enfin, le rapport pointe une présomption forte de lien entre pesticides et maladie de Parkinson.

Au-delà de l'analyse des travaux existants, le rapport de l'Inserm dresse plusieurs recommandations. Parmi elles, il convient d'améliorer le recueil de données sur l'utilisation des pesticides, l'exposition des populations agricoles tout au long de la vie, et les sources d'exposition de la population générale.

Les travaux devront également se porter sur les mécanismes biologiques expliquant le lien entre exposition et pathologies afin de confirmer ces observations.

Enfin, « le groupe d’experts recommande de favoriser, à travers les cohortes mère-enfant avec inclusion pendant la grossesse et suivi longitudinal du développement de l’enfant, l’évaluation des effets des pesticides, qu’il s’agisse de substances actives autorisées ou de substances interdites mais persistantes, en particulier sur le neurodéveloppement, le métabolisme, le système reproducteur, ainsi que des études spécifiques sur les cancers de l’enfant.

Le groupe d’experts recommande une vigilance toute particulière, tant en milieu professionnel qu’en population générale, sur l’exposition aux pesticides pendant la grossesse et une sensibilisation des médecins sur les conséquences possibles d’une exposition aux pesticides pendant la grossesse en vue d’informer. »

 

Les pesticides en France

D'après le recensement effectué par le rapport, 309 molécules phytopharmaceutiques (herbicides, insecticides, fongicides, etc.) sont autorisées en 2012.

Elles représentent chaque année un peu moins de 80 000 tonnes, utilisées principalement pour quatre cultures (céréales à paille, maïs, colza et vigne).

L'exposition aux pesticides concerne ainsi en premier lieu les agriculteurs, les personnes impliquées dans la fabrication et le transport, mais aussi la population générale via « le contact de surfaces contaminées ou la consommation des eaux et denrées alimentaires ».

 

G.F.
Source : Pesticides - Effets sur la santé, Inserm, juin 2013.

 Crédit Photo : IStockPhoto

Dernière mise à jour : 14-06-2013

Article provenant du Site de l'Arc

Partager cet article

Repost 0

commentaires

madeleine 16/01/2015 11:21

si les risques induits par l'exposition directe et/ou indirecte aux insecticides ont des effets marquants sur la fréquence de certains cancers, les maladies neuro-dégénératives et le développement
fœtal,
l’utilisation professionnelle d’insecticides est particulièrement dangereuse et peut être à l’origine certaine de maladies graves : les intoxications aigues aux pesticides les plus sévères sont
liées aux insecticides (notamment les organophosphorés et les carbamates). Le danger d'une intoxication aiguë, lors d'une exposition accidentelle, se manifeste par des troubles cutanés, digestifs,
respiratoires, musculaires, nerveux, cardiovasculaires.
La prévention des risques professionnels des insecticides :
http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=517

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum