Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 08:55

L’évaluation du stade de la maladie

Le médecin détermine le stade d’évolution de la maladie à partir de la classification dite "TNM". Elle repose sur trois critères :

1) La taille de la tumeur (le "T"): Au début la tumeur est dite “in situ”, elle n’a pas dépassé la membrane basale et n’infiltre donc pas le tissu conjonctif (qui protège et isole les organes du corps). La tumeur peut être canalaire (elle se développe à partir de l’épithelium des canaux galactophoriques) ou lobulaire (elle se développe au dépend de l’épithélium du lobule du sein). Plus elle grossit, plus elle risque de dépasser la membrane basale et de devenir infiltrante.

 
2) L’atteinte des ganglions (le "N" pour "node") : Si les cellules cancéreuses franchissent la membrane basale, elles peuvent se disséminer dans l’organisme. Dans ce cas là, les premières cibles sont les ganglions lymphatiques de l’aisselle. Si un ganglion est attaqué, cela signifie que la maladie s’est propagée.

 
3) La présence de métastases (le "M") : Métastases est le nom donné aux cellules cancéreuses qui se détachent de la tumeur primitive et migrent dans l’organisme.


Le stade 0 du cancer du sein

On l’appelle aussi stade "précancéreux" : il désigne les cancers du sein "in situ". Les cellules cancéreuses se trouvent uniquement au niveau des canaux ou des lobules du sein sans franchir la membrane basale.

Aucun ganglion lymphatique n’est atteint et il n’y a pas de métastases.

Attention : Ce stade peut également correspondre à la maladie de Paget du mamelon sans tumeur sous-jacente.


Le stade I du cancer du sein

Lors d’un cancer de stade I, on dit que la maladie est devenue "infiltrante".

Les cellules cancéreuses sont sorties des lobules ou des canaux du sein et se propagent au niveau des tissus qui l’entourent.

La maladie reste néanmoins localisée au niveau du sein et ne dépasse pas 2 cm de diamètre.

Aucun ganglion n’est attaqué et il n’y a pas de présence de métastases.


Le stade II du cancer du sein

Il existe plusieurs scénarios pour que la maladie soit qualifiée de stade II :

- Soit la tumeur est supérieure à 2 cm, mais aucun ganglion n’a été envahi.

- Soit la tumeur mesure entre 0 et 5 cm de diamètre et 1 à 3 ganglions peuvent être envahis.
Dans tous les cas, il n’y a pas de présence de métastases.

Le stade III du cancer du sein

 

Le troisième stade d’un cancer se divise en trois parties :
 
Le stade III A :
- Soit la tumeur mesure entre 0 et 5 cm et 4 à 9 ganglions sont envahis avec possibilités de présence de métastases dans la chaîne ganglionnaire mammaire interne.
C’est-à-dire que les ganglions sont dits cliniquement apparents.
 
- Soit la tumeur mesure plus de 5 cm avec possibilité d'envahissement de 1 à 9 ganglions axillaires ou de la chaîne ganglionnaire mammaire interne.
 
Le stade III B : C'est une tumeur localement avancée quelque soit sa taille avec envahissement de la paroi thoracique, ou de la peau, ou des deux. Ou l'aspect de la tumeur est inflammatoire, quelque soit le niveau d’envahissement des ganglions.
 
Le stade III C : La taille de la tumeur n’importe plus.

- Il peut y avoir 10 ganglions lymphatiques axillaires atteints d'une tumeur d'au moins plus de 2mm ou des métastases dans les ganglions sous-claviculaires

- Il peut y avoir des métastases dans les ganglions lymphatiques mammaires internes homolatéraux cliniquement apparents ou dans plus de 3 ganglions axillaires.
Des ganglions lymphatiques mammaires internes peuvent avoir des métastases microscopiques ou macroscopiques.

- Les ganglions sus-claviculaires homolatérales peuvent être touchés par des metastases.

Le stade IV du cancer du sein

 

On parle aussi de stade "métastatique".
A ce niveau de la maladie, peut importe la taille et le nombre de ganglions touchés.
On constate que des métastases se sont propagées, généralement au niveau des os, des poumons ou des ganglions lymphatiques éloignés du sein.

Les grades du cancer du sein

 


Pour évaluer le degré d’agressivité d’un cancer du sein, il faut identifier son grade. Pour cela le médecin pratique une analyse "anatomopathologique". Il analyse un prélèvement de tumeur et définit le grade selon trois critères évalués :

L’apparence de la cellule : Plus une cellule est différente des cellules normales, plus elle est agressive.

La taille et la forme du noyau : Plus les noyaux des cellules cancereuses sont gros et plus leurs formes varient, plus les cellules cancéreuses sont aggressives.

L’activité mitotique : Si une cellule se développe rapidement, elle risque tout autant de se diviser (on parle de cellule en mitose) ce qui augmente le risque de propagation du cancer.

Le médecin va les compter au microscope.

Chacun des trois critères est évalué et une note allant de 1 à 3 lui est attribué. Pour définir le grade, on additionne le nombre de points accumulés. 
Le premier grade correspond aux tumeurs les moins agressives, le deuxième grade est intermédiaire et le dernier grade signifie que la tumeur est très agressive.

Sources

Remerciements au Dr Emmanuelle Viera-Reygagne, interne au service d'oncologie radiothérapique du CHU de Poitiers.
- www.ligue-cancer.net

Le 04/06/2013 -  - Validé par Dr Emmanuelle Viera-Reygagne

Article trouvé sur  Medisite.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Association-Essentielles - dans DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE
commenter cet article

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum