Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 08:00

La fatigue est un effet secondaire bien connu des chimiothérapies même si son mécanisme n'est pas toujours bien expliqué. Elle peut être d’intensité variable, de légère à extrême et s'atténue en principe entre chaque cure. Le traitement peut aussi induire une anémie, c’est-à-dire un manque de globules rouges dans le sang qui provoque en soi une fatigue, une perte de force et un essoufflement à l’effort.

D’autres médicaments peuvent causer un état de somnolence et de sommeil. Par exemple, les médicaments contre les allergies administrés avant des thérapies spécifiques pour permettre leur bonne tolérance; ou encore la morphine, de façon transitoire au début du traitement. Enfin, des médicaments à base de cortisone peuvent, au contraire, empêcher le sommeil et entraver le repos.

Il ne faut pas négliger non plus les autres facteurs susceptibles d'influencer le sentiment de fatigue, tels que le stress, les soucis, le changement de rythme de vie, les trajets à l’hôpital, etc.

Le terme médical utilisé pour désigner une fatigue générale est asthénie.

Ce que vous pourriez observer ou ressentir

La façon de ressentir ou non la fatigue varie beaucoup selon les personnes, leur maladie, les traitements et les effets secondaires de ceux-ci. La même personne pourra la ressentir de manière très différente selon les moments. Le repos n’est pas forcément réparateur comme en situation habituelle.

La fatigue est une sensation subjective. Peut-être la décrivez-vous comme une sensation de perte d’énergie, d’épuisement, de faiblesse, de perte de mémoire, de difficulté à vous concentrer, à réfléchir. La fatigue peut rendre impatient envers soi et les autres, elle peut entraîner un manque de motivation, une lassitude et éventuellement un repli sur soi. Physiquement, vous pouvez manquer d’allant et/ou de force.

Ce que vous pouvez faire

Il s'agit pour l'équipe soignante et avec votre collaboration d'identifier pour chaque situation la ou les causes de fatigue afin de trouver les meilleures stratégies pour y faire face. La brochure éditée par la Ligue suisse contre le cancer Fatigue à nous deux, identifier les causes, trouver les solutions (pdf 355ko) propose des questionnaires qui vous permettront de mieux identifier votre fatigue personnelle.

Vous trouverez ci-dessous des recommandations et des conseils qui visent essentiellement à diminuer l'inconfort lié à la fatigue en adaptant ses habitudes de vie.

- Conseils généraux

  • Lors du traitement, essayez de maintenir tant que possible une activité physique en respectant des temps de sieste. L'activité physique régulière peut effectivement aider à mieux surmonter la fatigue.

  • Pensez à vous aménager des plages de détente et de repos durant la journée. Reportez ce qui n’est pas indispensable et cherchez à respecter vos nouveaux besoins.

  • Privilégiez la position assise chaque fois que possible: repassage, épluchage des légumes, leçons avec les enfants, etc.

  • Utilisez les ressources qui vous sont proposées par vos proches ou vos connaissances: garde d'enfants, commissions, préparation des repas, ménage, etc.

  • Evaluez vos besoins avec votre équipe soignante et profitez de la présence de l’assistante sociale de la Ligue régionale contre le cancer pour connaître les services d’aide pouvant vous être proposés durant la période de traitement.

  • Laissez libre cours à vos émotions, elles sont légitimes. Partagez-les avec une personne en qui vous avez confiance.

- Si vous ressentez une perte d’énergie

  • Planifiez les tâches ou rendez-vous importants en fonction du programme de chimiothérapie. Les jours qui précèdent le traitement suivant devraient être les plus favorables.

  • Demandez à vos visites de téléphoner avant de venir. N’hésitez pas à garder le contact par téléphone, par sms et par courriel si vous n’avez pas l’énergie de les recevoir.

  • Donnez-vous l’autorisation de demander des visites comme d’en refuser, en mettant par exemple des limites à celles qui vous fatiguent. Privilégiez des rencontres qui vous ressourcent. Mettez le cadre qui vous convient le mieux et réévaluez-le en fonction de votre état.

- Si vous ressentez une fatigue extrême

  • Créez tant que possible des habitudes de sommeil régulières.

  • Observez les variations de votre énergie sur la journée afin de prendre vos rendez-vous lorsque vous vous sentez le plus en forme.

  • Donnez une priorité aux activités qui vous tiennent à cœur; privilégiez-les tant que possible dans les choix lors de l’organisation de vos journées.

  • Tenez compte des effets «coups de pompe» dans votre organisation et vos déplacements. Dans la mesure du possible, évitez de prendre le volant lorsque vous vous sentez trop fatigué.

- Si vous avez des troubles du sommeil

  • Si vous avez un sommeil agité avec des cauchemars, si vous vous sentez sensible émotionnellement et vulnérable, parlez-en à votre équipe soignante. Il se peut que ce soit l’effet secondaire d’un médicament.

  • Afin de maintenir une qualité de sommeil, réduisez votre consommation de boissons énergétiques et caféinées.

  • Pensez à aérer votre chambre avant de vous coucher.

  • Plutôt que de vous retourner dans votre lit si vous ne trouvez pas le sommeil, choisissez une activité (lecture, musique, TV) en dehors de votre chambre à coucher afin de laisser le sommeil vous gagner peu à peu.

- Si vous aspirez à vivre en repli sur vous-même

  • Essayez de parler de vos sentiments et de vos besoins intimes avec votre partenaire. Il se peut que ceux–ci soient différents pour un temps. Ensemble, vous pourrez convenir de ce qui convient le mieux à chacun.


- Si vous ressentez de l’anxiété

  • Faites part à l’équipe soignante de ce que vous ressentez: état émotionnel, tristesse, craintes, nouvelles inquiétudes, afin de trouver écoute et attention et au besoin chercher ensemble les moyens d’y faire face.

  • Aidez-vous d'un journal intime pour vous libérer de vos émotions et réduire ainsi l’anxiété.

  • Faites le plein d’énergie positive en pratiquant une activité qui vous tient à coeur ou qui vous détend.

Dernière modification le 06.09.2011

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Association-Essentielles - dans CHIMIOTHERAPIE et EFFETS SECONDAIRES
commenter cet article

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum