Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 10:21

 

Espace Cancer

Les cellules du goût (les papilles gustatives) et celles de l’odorat font partie des cellules à renouvellement rapide susceptibles d'être touchées transitoirement par certaines chimiothérapies. Localisées majoritairement sur la langue et dans le nez, elles sont utiles pour analyser la saveur des aliments en bouche. Leur altération peut engendrer provisoirement une modification ou perte de goût et une sensibilité exacerbée aux odeurs. Cela peut en soi vous amener à modifier passagèrement vos habitudes alimentaires.

L’appétit peut aussi être influencé par d’autres effets indésirables comme les nausées ou les vomissements, les irritations et ulcérations de la bouche, les troubles de l’activité intestinale (ballonnements, diarrhées ou constipation) ou la fatigue. Il s’agit donc d’identifier aussi exactement que possible la ou les causes des changements alimentaires afin de trouver les stratégies les plus adaptées pour y faire face.

En langage médical, on parle d'hypogueusie pour désigner une perception moins intense des saveurs et une dysgueusie pour désigner une altération des goûts.

Ce que vous pourriez observer ou ressentir

La modification de la perception des odeurs et du goût est intermittente. Elle peut survenir les jours qui suivent la cure de chimiothérapie pour s’estomper, voire disparaître, entre chacune d’elles.

Les signes décrits par les personnes concernées sont :

  • Une aversion à manger, la sensation que «rien ne passe» par manque de goût.

  • Une sensibilité extrême aux saveurs qui entraîne soit un désir nouveau pour certains mets soit un dégoût pour des aliments autrefois agréables.

  • Une diminution de perception des saveurs qui rend les aliments fades.

  • Un changement des goûts et saveurs qui «dénaturent» les aliments. Les personnes parlent parfois d’un goût métallique ou amer et de saveurs trop sucrées ou trop salées.

  • Une sensibilité aux odeurs qui peut rendre les parfum, lotion corporelle ou déodorant habituels soudainement désagréables.

Ce que vous pouvez faire

Si vous endurez un ou plusieurs de ces signes, votre appétit et votre plaisir de la table risquent d’être influencés. Il est nécessaire pourtant de maintenir tant que possible des réserves d’énergie et un équilibre alimentaire favorable à votre qualité de vie et à vos soins.

Vous trouverez ci-dessous quelques suggestions de personnes passées par là et de professionnels spécialisés. Ces propositions sont à discuter avec votre équipe de soins afin de vérifier que les aliments choisis sont appropriés à votre situation et qu'ils n’interfèrent pas avec d’autres effets secondaires.

D’une manière générale

  • Si vous avez perdu l’intérêt à manger, privilégiez avant tout les aliments reconstituants et enrichis non sucrés comme des barres de céréales ou des produits laitiers afin d’assurer un apport énergétique et nutritif.

  • Optez pour des collations régulières et de petites quantités. Ce peut être une alternative pour tester différentes saveurs et de ne pas vous sentir surchargé.

  • Gardez tant que possible la notion d’une alimentation équilibrée. Des mets industriels, souvent trop sucrés ou trop salés, auraient le désavantage de provoquer des effets non souhaités (rétention d’eau dans le corps, augmentation du sucre dans le sang).

  • Variez la texture des apports en consommant des jus de fruits, des frappés ou des jus de légumes frais si vous n’avez pas de contre-indication à les absorber crus.

  • Expliquez à vos proches vos sensations afin qu’ils comprennent pourquoi vous éprouvez moins de plaisir à déguster le plat que vous affectionniez particulièrement auparavant.

  • Parlez de vos changements alimentaires et de vos perceptions à votre équipe soignante. Signalez vos variations de poids au médecin qui pourra vous proposer une consultation spécialisée avec une diététicienne, afin d'essayer de pallier le déficit d’apport alimentaire.

Si vous avez perdu l’envie de manger

  • Rendez à votre repas un caractère agréable pour vous. Selon les personnes, ce peut être par exemple de partager le repas avec la famille ou des amis, en regardant une émission télévisée ou en écoutant une musique que vous appréciez.

  • Si vous le pouvez, faites des exercices physiques modérés avant de manger afin de vous ouvrir l’appétit (marche, gym douce).

  • Ne chargez pas votre assiette pour ne pas être découragé devant une assiette pleine et avoir l’occasion de vous reservir.

  • Les boissons gazeuses froides au cola (dégazées) prises par petites gorgées peuvent soulager une sensation de satiété.

  • Pensez à avoir à disposition des plats déjà cuisinés afin qu’ils soient vite réchauffés lorsque vous avez la sensation de faim. Pour y parvenir et selon comment vous vous sentez :

    • Choisissez les jours favorables entre deux cycles de chimiothérapie pour cuisiner des produits frais en grandes quantités avant de les congeler par portions;

    • Si des amis ou des proches se mettent à disposition pour une aide, n’hésitez pas à leur demander de cuisiner des plats de saison qui pourront être congelés en précisant clairement les goûts que vous tolérez.

  • Si vous avez plusieurs médicaments à prendre au moment d’un même repas, discutez avec votre équipe soignante de la possibilité de fractionner la prise à différents moments de la journée. Vous prendrez aussi connaissance des choix motivant certains horaires de prises.

Si vous ressentez un dégoût pour les aliments

  • Des personnes évoquent la forte odeur que dégagent certains aliments. Si tel est votre cas, éliminez transitoirement ces produits.

  • Si vous avez une aversion soudaine pour la viande rouge, vous pouvez opter pour une autre source en protéines: produits laitiers, œufs, volailles, soja, lentilles.

 

Si vous ressentez une diminution de la saveur des aliments

  • Evitez d’ajouter plus de sucre ou de sel pour relever les goûts d’un mets. Cela n'apporterait pas plus de saveur aux aliments et aurait le désavantage de provoquer des effets non souhaités (rétention d’eau, augmentation du sucre dans le sang). Préférez et testez l’usage de fines herbes (origan, basilic, thym, romarin, menthe, estragon, sauge, etc.) et d’épices douces (muscade, laurier, cannelle, etc).

Si vous ressentez une altération des goûts ou des goûts excessifs

  • Servez-vous des aliments froids ou légèrement tempérés pour éviter les goûts trop prononcés.

  • Evitez les épices trop piquantes et les aliments vinaigrés ou salés qui pourraient augmenter la perception de goûts excessifs.

  • Si les aliments vous paraissent trop acides, ajoutez de la crème (faible teneur en matière grasse).

  • Si les aliments vous paraissent d’emblée trop sucrés, optez pour des desserts sans sucre ou accompagnés de blancs d’œufs en neige frais pour les mousses ou compotes.

  • Si les aliments vous paraissent trop salés, choisissez des aliments sans adjonction de sel et mettez de côté les chips, apéritifs et charcuterie.

  • Si les aliments ont un arrière goût «métallique» en bouche, profitez de l’effet de bonbons à la menthe sans sucre afin de l’atténuer. L’utilisation de couverts en plastique peut également diminuer la perception de ce goût.

Si vous êtes hypersensible aux odeurs

  • De nombreuses personnes évoquent une sensibilité olfactive à plusieurs aliments tels que certains poissons, les choux, l’oignon, le brocoli, le café, les aliments frits, gras et sucrés. S’il en est de même pour vous, éliminez transitoirement ces produits de vos repas.

  • Choisissez pour un temps des lotions corporelles hydratantes au parfum neutre.

Dernière modification le 03.03.2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Association-Essentielles - dans CHIMIOTHERAPIE et EFFETS SECONDAIRES
commenter cet article

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum