Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 14:14

 

Cancer du sein :

Des chercheurs québécois ont identifié une cible potentielle

pour freiner la progression des métastases

 

 

Une autre percée québécoise dans la lutte contre le cancer du sein. Après l'annonce, fin mars, de l'identification de 49 nouvelles variations génétiques impliquées dans le risque de développer ce cancer, des chercheurs de l'Université de Montréal affirment aujourd'hui avoir trouvé une cible potentielle pour freiner la progression des métastases.

120605 2279t tumeurs-cancer-orange g

Ces tumeurs secondaires sont considérées comme la principale cause de décès chez les personnes atteintes du cancer du sein. En fait, elles sont responsables de 90 % des décès de personnes atteintes du cancer.

Le Pr Jean-François Côté et ses collègues de la Faculté de médecine estiment leur découverte importante dans la compréhension des mécanismes moléculaires et cellulaires à la base de ce processus néfaste.

La découverte

La médecine savait déjà que deux principaux sous-types de cancer du sein (HER2+ et les Basal) ont tendance à être métastatiques et récurrents et sont associés à un faible taux de survie.

L'équipe montréalaise s'est concentrée sur le HER2+ chez la souris qui représente environ 25 % des cas de cancer du sein chez l'humain.

Elle a identifié la protéine DOCK1 comme étant un régulateur important des métastases.

Ainsi, lorsque cette protéine est éliminée chez les souris, les chercheurs ont observé une nette diminution des métastases aux poumons.

Pour établir une corrélation entre cette protéine et le pronostic du cancer du sein, les chercheurs ont réalisé une analyse de plusieurs bases de données d'expression génique de patientes. Constat : une présence élevée de DOCK1 chez les personnes atteintes des cancers du sein HER2+ ou Basal est associée à un plus faible pronostic, soit la réapparition de la maladie.

Ces travaux ont permis de définir une nouvelle molécule essentielle à la progression du cancer du sein jusqu'au stade de la métastase. Ils ont aussi permis d'identifier d'autres marqueurs qui pourraient devenir des cibles potentielles pour bloquer la progression des métastases.

Le détail de ces travaux est publié dans les Proceedings of the National Academy of Sciences(PNAS).

Par  le 17 avril, 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum