Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 09:11

 

logo-inca

 

 

03/02/2012

 

La Haute Autorité de santé (HAS) publie un rapport rappelant la qualité du dépistage organisé du cancer du sein et proposant la mise en œuvre de mesures incitatives fortes en faveur de ce dépistage.

Ce rapport a été présenté, le vendredi 3 février, lors d’une conférence de presse menée par le Pr Jean-Luc Harousseau, président du Collège de la HAS, en présence du Pr Agnès Buzyn, présidente de l’INCa, qui a rappelé les objectifs du dépistage organisé du cancer du sein et les arguments scientifiques en sa faveur.

Le contexte français se distingue par la coexistence du programme national de dépistage organisé, généralisé sur l’ensemble du territoire en 2004 et du dépistage individuel, réalisé à l’initiative de la femme ou, plus fréquemment, de son médecin (généraliste, gynécologue ou radiologue). En 2011, seules 52% des femmes âgées de 50 à 74 ans ont bénéficié du programme de dépistage organisé et on estime aux alentours de 10% la part des femmes concernées effectuant un dépistage individuel. Les recommandations publiées par la HAS, à la demande de la Direction générale de la santé, visent à améliorer cette situation.

Dans son rapport, la HAS indique que le dépistage organisé présente des garanties supplémentaires par rapport au dépistage individuel en termes notamment de seconde lecture des mammographies, de formation continue spécifique des radiologues, d’assurance qualité et de suivi des résultats.

L’analyse de la situation actuelle et l’évaluation de scénarios d’évolution du dépistage du cancer du sein en termes d’efficience et de faisabilité ont conduit la HAS à émettre des recommandations en santé publique dont les objectifs sont de :

  •  
    • favoriser l’accès pour toutes les femmes à un dispositif de santé publique de qualité et limiter le renoncement à la prévention et aux soins ;
    • améliorer l’efficacité et l’efficience du dépistage du cancer du sein
    • renforcer la place des professionnels de santé dans le dispositif organisé
    • rendre plus lisible la politique de dépistage du cancer du sein en France et faciliter son appropriation par les professionnels de santé et les femmes ;
    • favoriser les bonnes pratiques professionnelles ;
    • utiliser aux mieux les ressources collectives mobilisées sur la prévention et le soin.

Consulter sur le site de la HAS :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Association-Essentielles - dans DÉPISTAGE ET PREVENTION CANCER DU SEIN
commenter cet article

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum