Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 10:08

 

au-feminin.gifau-feminin.jpg


 
Pinterest
0
Cancer du sein et reconstruction mammaire : 3 femmes, 3 choixPour celles qui n'ont pas connu le cancer du sein, la reconstruction mammaire après une ablation du sein (mastectomie) apparaît comme une évidence. Et pourtant... Il s'agit d'une décision lourde de conséquences et les survivantes sont bien moins nombreuses à la prendre qu'on ne le pense. Nous avons rencontré 3 femmes, touchées par la maladie, qui ont accepté de nous expliquer leur choix. Quels critères ont-elles pris en compte ? Comment le vivent-elles aujourd'hui ? Elles nous répondent.

Michèle 62 ans, cancer détecté à l’âge de 56 ans - Ablation d’un sein avec reconstruction immédiate

 

​"L’annonce de mon cancer a été très difficile, j’ai eu peur de mourir. Lorsque l’on m’a annoncé la nécessité de me faire une mastectomie, je l’ai vécue comme un soulagement. Je suis allée voir un chirurgien en cancérologie qui, dès la première consultation, m’a parlé de faire une reconstruction immédiate. Je ne l’envisageais pas autrement. Je n’aurais pas supporté de me voir sans un sein.
J’étais célibataire à cette époque et cette décision je l’ai prise seule, pour mon image de moi. C’était une évidence et avec le recul je suis toujours aussi satisfaite de ce choix, même si cela n’a pas toujours été une partie de plaisir.
J’ai totalement fais confiance à ce chirurgien qui m’a très bien accompagnée. C’est lui qui m’a retiré mon sein. Puis au cours de la même opération un autre chirurgien (plasticien celui-ci) m’a mis une prothèse. Le problème a été qu’elle n’était pas adaptée à mon corps et esthétiquement cela a formé un creux au dessus du sein. Ce n’était pas joli, c’était surtout douloureux au début, le temps que la prothèse prenne sa place. C’est mon médecin généraliste qui m’a recommandé de me faire réopérer pour corriger le défaut.
Je l’ai fait deux après. J’ai pris un autre chirurgien plasticien, mais il y a encore eu une erreur de prothèse, cette fois-ci de taille. J’ai dû être réopérée une troisième et dernière fois. Le résultat est très beau et naturel. L’autre sein a été repris, j’ai perdu mes sensations physiques, mais ce n’est pas grave, ce qui importait plus pour moi était l’aspect visuel.
Aujourd’hui je suis en couple et ma vie intime est épanouie, moi qui voyais mon sein comme une prothèse après la première opération, je le vois désormais comme mon autre sein et j’ai la chance que les cicatrices ne se voient même plus. Pour moi, il a été plus facile de passer à autre chose en choisissant la reconstruction. Une fois le sein enlevé et reconstruit, je n’ai plus eu d’angoisses et j’ai pu plus facilement tourner la page."

Camille 68 ans, cancer détecté à l’âge de 64 ans - Ablation d’un sein sans reconstruction

 

"Ce qui fut difficile à affronter, c’est l’ablation du sein. Je n’ai pas hésité un instant au vu de la gravité des résultats de la biopsie. Il est vrai, j’ai vaguement entendu, lors de l’annonce du cancer : « l’ablation, aujourd’hui ce n’est plus pareil, vous savez, avec la reconstruction, on fait de belles choses. » Mais ce n’était vraiment pas le sujet ! Et je n’y ai même pas prêté attention.
L’ablation d’un sein, c’est difficile à vivre ensuite ; il faut faire le deuil d’un morceau de soi, de son identité. Chaque jour, cela vous revient à la face. Et pourtant, je n’ai pas choisi de faire une reconstruction. La question est intervenue plusieurs mois après, après les mois de chimiothérapie, de radiothérapie, d’inquiétude quant à la récidive. Déjà on a fait « avec », ou plutôt « sans » !
Ça a été une décision mûrie. Je me suis renseignée, notamment lors d’une conférence à Saint-Louis à l’occasion d’Octobre rose. Ce que j’ai entendu m’a laissée perplexe : trop technique. J’ai interrogé aussi des amies qui ont fait une reconstruction. Là encore mon impression a été assez mitigée. Mais peut-être est-ce parce que j’avais déjà pris ma décision .
Mes raisons quant à ce choix de ne pas reconstruire mon sein sont diverses et toutes personnelles. Ce choix n’est ni une fierté ni une souffrance. Ayant déjà pas mal fréquenté les hôpitaux, et même s’ils m’ont été toujours d’un grand secours, je n’ai pas souhaité entreprendre de nouveau un parcours de soins et d’hospitalisation. Il est vrai aussi que, bien portante, il ne m’est jamais venu l’envie de me faire refaire les seins !! Surtout, l’ablation n’a pas altéré l’intimité avec mon compagnon : cela m’a beaucoup confortée dans la décision que j’ai prise seule. Sans doute mon âge, déjà avancé, a-t-il pesé. Dix, quinze ans de moins, j’aurais réagi différemment..."

Nathalie 45 ans, cancer détecté à l’âge de 32 ans - Ablation d’un sein avec reconstruction différée

 

"Mon cancérologue a évoqué le premier la reconstruction, lorsque l'on a évoqué la mastectomie, sans se presser, en me disant "vous avez le temps d'y penser" et "ce n'est pas obligatoire". Puis le chirurgien qui a réalisé la mastectomie en a reparlé, il a activé les choses pour la reconstruction, en disant que c'était un peu la reconstruction qui ferait la "guérison".
J'ai choisi la reconstruction, j'ai fait confiance au chirurgien, en me disant qu'en effet "remplir" le vide allait "effacer" la plaie. C'est pour ça que je me suis décidée, avec le soutien de mon chéri, même si pour lui à ce stade (c'était 6 mois après la fin de mes traitements et 1 an après ma mastectomie) il trouvait que je prenais peut-être la décision un peu rapidement. De toute façon, il me disait aussi qu'il n'avait pas d'avis, que si je choisissais de ne pas le faire il comprenait et me soutenait.
Médicalement j’ai très bien vécu ce choix, l'opération était réussie, le chirurgien m'a prévenue que c'était douloureux (reconstruction par lambeau de grand dorsal), je suis sortie plus rapidement que d'autres de la clinique, je marchais le lendemain. J'en ai d'ailleurs un peu trop fait et ai tiré sur la cicatrice dans le dos qu'il a fallu reprendre.
Physiquement, il y a eu 3 étapes avec, à la 3e étape, prélèvement sur le mamelon du sein qui me reste sans me prévenir, sans m'expliquer les conséquences, que j'ai découvertes après coup : la perte de sensibilité sur mon sein restant. C'est aussi de ma faute, je n'ai pas assez posé de questions aux femmes, au chirurgien...
Psychologiquement, et pour en avoir parlé avec mon cancérologue par la suite, je crois avoir sauté des étapes en ce qui me concerne, je n'avais sans doute pas fait "le deuil" de ce sein. J'ai choisi la reconstruction en pensant qu'elle effacerait les "traces", or ce n'est pas cela qui, à mon sens aujourd'hui, les efface, c'est un travail sur soi psychologique.
Je pense aussi que le poids du regard des autres, de la société, est énorme sur notre choix. Et que la vision des médecins (que ce soit le chirurgien ou le cancérologue qui nous en parle) n'est absolument pas celle de la femme. Or la parole du médecin - à ce moment-là de la maladie (on en sort, on veut en "finir" au plus vite, c'était mon cas) - est très importante, très forte, on a tendance à l'écouter, à suivre ce qu'il propose..."

L'avis Carole Louvel, notre thérapeute spécialiste du cancer du sein


"Le choix de la reconstruction physique est un choix très personnel, qui nécessite de prendre le temps de se renseigner auprès du corps médical, auprès d'autres femmes ayant été confrontées à la même épreuve. Mais avant tout, il est nécessaire de s'écouter, de ressentir ce qui est juste pour soi et si besoin de se faire accompagner psychologiquement pour faire ce choix. Un sein reconstruit, même par la plus belle des reconstructions physiques qu'il soit, aura du mal à être vu comme aussi beau que l'original si le deuil de celui-ci n'est pas fait. Il faut faire en soi une place au nouveau sein pour pouvoir l'accueillir. Il est important de signaler qu'une fois les traitements et la reconstruction physique éventuelle terminés, tout ne redevient pas comme avant. Vient alors le temps de la reconstruction psychologique pour toutes les femmes. Ce temps est indispensable pour accepter ce nouveau corps, dépasser l’épreuve et retrouver un nouvel élan."
C'est pour les aider à se retrouver, à se sentir de nouveau femme, à apprivoiser leur nouvelle image et à reprendre le chemin de leur vie personnelle, amoureuse, sociale et professionnelle que Carole Louvel et Stéphanie Honoré, thérapeutes spécialistes du cancer du sein, ont créé l’association :
"L’Après-Cancer : Se Reconstruire et Vivre après un Cancer du Sein" et ont conçu les Ateliers Après-Cancer.
Plus d'informations sur le site de L'Après-Cancer.
Article du Site au féminin.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

Tucker Conrad 15/11/2020 16:09

A GREAT SPELL CASTER (DR. EMU) THAT HELP ME BRING BACK MY EX GIRLFRIEND.
Am so happy to testify about a great spell caster that helped me when all hope was lost for me to unite with my ex-girlfriend that I love so much. I had a girlfriend that love me so much but something terrible happen to our relationship one afternoon when her friend that was always trying to get to me was trying to force me to make love to her just because she was been jealous of her friend that i was dating and on the scene my girlfriend just walk in and she thought we had something special doing together, i tried to explain things to her that her friend always do this whenever she is not with me and i always refuse her but i never told her because i did not want the both of them to be enemies to each other but she never believed me. She broke up with me and I tried times without numbers to make her believe me but she never believed me until one day i heard about the DR. EMU and I emailed him and he replied to me so kindly and helped me get back my lovely relationship that was already gone for two months.
Email him at: Emutemple@gmail.com  
Call or Whats-app him: +2347012841542

Essence Hugo 15/11/2020 04:35

Je suis ici pour partager mon expérience incroyable avec le plus grand lanceur de sorts appelé DR WALE. Mon mari me trompait et quand j'ai découvert que nous nous sommes battus qui l'ont amené à divorcer, j'ai pleuré et je suis tombé malade. Un jour, alors que je cherchais des citations d'amour en ligne, j'ai vu des gens parler de DR WALE et de son excellent travail. les gens avec le même cas similaire a le mien aussi lui sont également donnés priase et merci. Ils ont laissé ses coordonnées, c'est ainsi que je l'ai contacté et lui ai dit tout mon problème. Il m'a alors dit de ne pas s'inquiéter qu'après 48 heures, il annulerait le divorce. Il m'a dit ce que je devais faire et après avoir fait tout ce qu'il m'a demandé de faire à ma plus grande surprise avant 48 heures, mon mari est venu, il s'est agenouillé en me suppliant de l'accepter à nouveau, Merci encore DR WALE, vous êtes en effet une bénédiction pour moi il peut aussi vous aider à contacter
WhatsApp / Viber +: 2349015141346 OU
drwalespellhome@gmail.com

Yemmi Holt 14/11/2020 04:06

avez-vous besoin de l'aide d'un lanceur de sorts pour quoi que ce soit qui dérange votre vie? Dr Ajayi, le lanceur de sorts de pouvoir est l'homme qu'il vous faut, c'est la raison pour laquelle ma vie est pleine de joie. J'étais mariée depuis 5 ans mais mon mari a dit qu'il voulait divorcer, alors j'ai contacté le Dr Ajayi quand j'ai vu son numéro en ligne. Je lui ai dit mon problème et il m'a fait comprendre que mon mari n'est pas lui-même qu'une dame manipule son comportement parce qu'elle veut que nous divorcions, le puissant lanceur de sorts Dr Ajayi m'a préparé un charme et dans les 3 jours, mon mari a annulé divorce et depuis, nous menons une vie prospère. Si vous avez un problème similaire avec moi ou toute autre chose pour laquelle vous voulez de l'aide. contactez le lanceur de sorts sur Whatsapp ou Viber: +2347084887094

Nadia poulet 13/11/2020 16:14

Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultat. Le grand maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines suivants

Retour de l'être aimé
Retour d'affection en 7jours
réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires
Devenir star
Gagner aux jeux de hasard
Avoir la promotion au travail
Envoûtements
Affaire, crise conjugale
Dés-envoûtement
Protection contre les esprits maléfices
Protection contre les mauvais sorts
Chance au boulot évolution de poste au boulot
Chance en amour
La puissance sexuelle.
agrandir son pénis
Abandon de la cigarette et de l'alcool
Guérir tous sorte de cancer
portfeuille magic multiplicateur d'argent

voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur whatsapp au 00229 61 79 46 97

Maria Ruben 05/11/2020 20:34

Je suis très heureux que le Dr Ilekhojie m'ait aidé à ramener mon âme sœur. Je suis convaincu qu'il y a beaucoup de femmes comme moi qui ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour reconquérir leurs maris, je suis venue ici pour dire à toutes les femmes de ne pas chercher plus loin parce que voici la réponse. Je pense totalement que s'il y avait cinq lanceurs de sorts comme le Dr Ilekhojie, le monde aurait été un bon endroit. Mon mari et moi étions séparés depuis 4 ANS et je ne pouvais pas gérer la vie sans lui, j'ai tout utilisé pour le reconquérir mais je ne travaillais pas jusqu'à ce que j'ai lu de nombreux témoignages sur un lanceur de sorts appelé Dr Ilekhojie et l'efficacité de son travail est. Je suis immédiatement entré en contact avec elle et j'ai suivi les étapes qu'elle m'avait demandé et après 4 jours, mon ex a appelé pour me demander pardon qu'il ne voulait rien d'autre que me retrouver dans sa vie de façon permanente. Je suis heureux d'avoir trouvé le Dr Ilekhojie. J'espère que vous la trouverez également très utile. Besoin d'aide? WhatsApp Dr Ilekhojie au +2348147400259 OU Email: gethelp05@gmail.com

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum