Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 15:23

 

logoInfCancer

 

  •   GENOMIQUE, PROTEOMIQUE

LES PUCES À ADN

- Cela évolue très vite…

De très nombreuses équipes de chercheurs cherchent à percer le secret de l’accumulation et la combinaison des multiples altérations moléculaires rencontrées au cours du cancer du sein. Les puces à ADN sont maintenant au point pour mesurer l’expression génique des cellules tumorales et dresser leur cartographie.
Les techniques d’analyse moléculaire à grande échelle permettent d’aborder la complexité des cancers par l’étude simultanée de plusieurs milliers de gènes ou de protéines dans un seul échantillon de tissu. L’étude de la combinaison de molécules impliquées dans un phénotype complexe est, en effet, beaucoup plus informative que chaque molécule prise isolément.

- Les signatures…


Aujourd’hui, de nombreux gènes impliqués dans la maladie ont été identifiés. Des systèmes de signatures géniques sont en cours de validation comme :

  • La signature dite Amsterdam porte sur 70 gènes (MammaPrint TM )
  • La signature dite Rotterdam comprend 76 gènes différents qui quantifient le grade de la tumeur et son niveau de prolifération

A terme, ces signatures devraient permettre, après les études TAILORx, portant sur 10 000 malades utilisant l'Oncotype DX TM et MINDACT, enrôlant 6000 patientes évaluées par le MammaPrint TM , de mieux définir les critères de décision pour les traitements adjuvants dans les formes localisées de la maladie.

- Les retombées attendues…


Elles sont multiples et les premiers résultats prometteurs :

  • Meilleure compréhension de l’oncogenèse, ou cancérogenèse
  • Développement de nouveaux traitements plus ciblés
  • Identification de marqueurs de prédisposition, de marqueurs diagnostiques, pronostiques et prédictifs de la réponse aux traitements.
  • LES CELLULES TUMORALES CIRCULANTES (CTC)

LE CONTEXTE

Depuis plus d’un siècle, les chercheurs se sont intéressés à la recherche des cellules tumorales circulantes (CTC) dans le sang périphérique. Au cours des dernières décades, la recherche s’est focalisée sur des méthodes les plus sensibles et les plus spécifiques pour détecter les CTC, lesquelles sont rares, environ 1 cellule pour 1 à 100 millions de cellules mononucléaires du sang périphérique.

CE QUE L’ON SAIT…

Techniquement, il faut d’abord différencier les cellules épithéliales des cellules sanguines, puis distinguer les cellules tumorales des cellules épithéliales.
On a pu, indirectement, identifier les CTC en utilisant des sondes immunologiques ou des puces ADN pour détecter les cellules du cancer du sein ou les transcrits épithéliaux associés comme les cytokératines, l’EGFR, les mammoglobines, le MUC-1, le c-Met, etc.


LES APPLICATIONS POTENTIELLES…

 
Des études récentes suggèrent fortement que l’identification des CTC peut aider à l’évaluation du pronostic et au traitement des tumeurs du sein métastatiques, en particulier pour la chimiothérapie mais non pour l’hormonothérapie.
Si la clinique, l’imagerie, la biologie ne permettent pas d’apprécier l’efficacité du traitement, la numération des CTC peut permettre au clinicien de conclure si le traitement en cours est actif ou s’il faut le modifier. Il y a plusieurs applications cliniques potentielles pour les CTC dans le cancer du sein :

  • Le dépistage
  • La prédiction des rechutes dans les formes limitées, en dépit d’un traitement adjuvant adéquat
  • L’estimation du pronostic, en cas de métastase
  • La possibilité de prédire quel agent sera efficace sur les métastases, ainsi que la gestion du traitement des métastases

La numération des CTC peut être encore plus utile chez des patientes atteintes de lésions non mesurables chez lesquelles le début de la progression des lésions est très difficile à déterminer.

  • LES MARQUEURS TUMORAUX

Dans son numéro de novembre 2007, le Journal of Clinical Oncology résume la position de la société américaine d’oncologie. Cette société savante a passé en revue treize catégories de marqueurs possibles de cancer du sein, dont six étaient nouveaux. Les marqueurs suivants ont démontré leur utilité en pratique clinique et ont été recommandés. Il s’agit des marqueurs suivants :

  • Du CA15-3 et du CA27.29
  • De l’antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Du récepteur aux œstrogènes (ER) et du récepteur à la progestérone (PR)
  • Du récepteur du facteur de croissance épidermique HER2/neu
  • De l’activateur du plasminogène et d'urokinase (uPA) et de l’inhibiteur de l’activateur du plasminogène 1 (PAI-1)
  • Des cartographies génétiques

En revanche, à ce jour, les preuves sont encore insuffisantes pour recommander, en pratique clinique, la recherche systématique des marqueurs suivants :

  • La cytométrie de flux
  • La recherche de la protéine p53
  • La cathepsine D
  • La cycline E
  • La protéomique
  • La détection des micrométastases médullaires
  • Les cellules tumorales circulantes
  • LES FACTEURS DE RISQUE

L’HYGIENE DE VIE ET RISQUE DE CANCER DU SEIN…


Ces essais ont pour objectif d'évaluer l'influence de facteurs comme le style de vie et les habitudes sur le risque de cancer du sein. Certaines études ont suggéré que l'exercice physique, la perte de poids chez les patientes en surpoids ainsi que l'alimentation pourraient avoir une influence bénéfique sur le risque de développer un cancer du sein. Des études sur un grand nombre de femmes sont en cours pour savoir si ces premiers résultats pouvaient être vérifiés.


LES GÈNES BRCA1 ET BRCA2


Ce sont des gènes suppresseurs de tumeurs qui agissent comme des gardiens du génome. La mutation ou la déficience de ces gènes peut aboutir à la « non-réparation de l’ADN lésé » entraînant une mutation de la cellule qui peut, par la suite évoluer vers un phénotype cancéreux.

Les études portant sur la valeur prédictive des tests génétiques pour les mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 se poursuivent à un rythme accéléré.

Mise à jour

Mardi 17 Février 2009

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Association-Essentielles - dans RECHERCHE
commenter cet article

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum