Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 23:00

La Sécurité Sociale a été créée en 1945 dan un but de Solidarité. Certes, née dans un contexte différent du fait des Accidents de Travail et pour la prise en charge à 100 %, initialement de 4 « longues maladies » qui concerne aujourd’hui près de 400 pathologies différentes regroupées dans 30 ALD, auxquelles il convient d’ajouter celle relevant d’une procédure dite «hors liste».


Le nombre des patients en ALD dépasse les 8 millions, progresse de plus de 5% par an depuis 10 ans, et les dépenses afférentes représentent 60% du total des dépenses remboursées.


Pourquoi les affections de longue durée (ALD) sont-elles progressivement devenues un enjeu sanitaire, financier et politique majeur ?

Tout simplement car elles sont une conséquence combinée du vieillissement de la population, du développement du nombre des pathologies chroniques et du renchérissement du coût des prises en charge, notamment en raison du progrès médical…


Plusieurs questions se posent
:
- L’Economie est-elle plus importante que la Vie ?
- Le progrès va-t-il à l’encontre de l’enjeu politique ?
- Sommes-nous coupables d’être malades ?
- Ou plutôt doit-on prioriser la responsabilisation des malades au détriment de leur qualité de vie ?


Mais surtout après la guerre 1939-1945, a-t-on permis aux femmes de concilier vie professionnelle et vie familiale, leur permettant d’avoir des enfants avant l’âge de 25 ans, de les allaiter, … afin d’éviter les facteurs de risque du cancer du sein ???



Depuis 2004
avec notre ancien ministre de la santé, le programme est déjà lancé…


En 2007
, plusieurs manifestations ont lieu contre les franchises… dont je suis signataire en raison des propos tenus pour les économies de la Sécurité Sociale : « L’augmentation des dépenses de santé, ce serait d’abord et avant tout la faute des patients. Il faudrait donc les « responsabiliser », c’est à dire les pénaliser financièrement pour « qu’ils consomment moins », ou, au minimum, pour que « la Sécu rembourse de moins en moins ».


Malgré cela en 2008
:
- Dès le 01 janvier, application de ses franchises aux personnes en ALD.
- En février 2008, malgré le souhait partagé par une majorité de professionnels de santé sur la suppression de l’application de franchises pour les patients en ALD, elles demeurent.
- Dès avril 2008, notre association fait un appel à la mobilisation sur le site et le blog informant des différents événements et du Collectif national contre les franchises médicales, qui regroupe 70 associations, partis politiques et syndicats, appelle à des manifestations symboliques un peu partout en France le samedi 12 avril. Ils invitent notamment les malades à déposer leurs boîtes de médicaments vides devant les préfectures. Le collectif demande la suppression de la franchise de 50 centimes, appliquée depuis le 1er janvier, sur l’achat de chaque boite de médicaments, dans la limite de 50 euros. Selon lui, des patients renoncent à certains soins… Il est réel que certains entament la grève de la faim !
Il n’est pas trop tard pour être signataire contre les franchises :
http://www.appelcontrelafranchise.org/signer.php


Des franchises sont instaurées sur les médicaments, les actes paramédicaux (kinési, infirmières…) et les transports sanitaires.
Elles sont de 0,50 euros pour chaque boite de médicament, de 0,50 euros par acte paramédical et de 2 euros lors du recours à un transport sanitaire.
La somme totale de ces franchises est plafonnée à 50 euros annuel mais par secteur
La mise en place de ces franchises s’ajoute au forfait de 1 euro par consultation, au forfait hospitalier et au forfait de 18 euros pour les actes lourds (actes dont le coût est supérieur ou égal à 91euros ou les actes dont le coefficient est supérieur ou égal à 50).
Elles sont applicables sauf pour les femmes enceintes, les enfants et les personnes affiliées à la CMU et l’AME.
- En juin 2008, le déremboursement des vignettes bleues des 100% à 35% a été évoqué, on nous a rassurées quant à la non-application aux personnes en ALD.
Depuis le 27 juin 2008, bien entendu l’association Essentielles fait partie de “Collectif national contre les franchises, pour l’accès aux soins partout et pour tous et pour une Sécu solidaire”.
- Le jeudi 3 juillet 2008, le directeur de l’Assurance maladie, qui a vécu une dernière semaine de juin particulièrement difficile, tant sa proposition de ne plus rembourser qu’à hauteur de 35 % les médicaments à vignette bleue prescrits aux patients en ALD a suscité un tollé, semble avoir retenu la leçon.
Le programme d’économie qu’il a préparé pour le gouvernement et qu’il soumet pour avis au conseil de l’UNCAM comporte une série de pistes très classiques. C’est ainsi qu’il propose une baisse de prix de certains médicaments génériques, ou encore de certains actes de radiologie, des efforts supplémentaires en matière de prescription et un nouveau renforcement des contrôles concernant les transports sanitaires et les arrêts maladies. On notera également qu’il appelle dans un vœu pieux à un « développement de la productivité » dans les hôpitaux.
La loi de financement de la sécurité sociale pour l’année 2008 a prévu que l’Assurance maladie puisse passer avec les praticiens des contrats individuels afin de les encourager personnellement à certaines « bonnes » et économiques pratiques…


Faudra-t-il choisir une complémentaire santé, une mutuelle ou bien une assurance pour rembourser les frais engagées dé remboursés ?

- Les assurances régies par le code des assurances sont des entreprises commerciales recherchant avant tout la rentabilité.
- Les mutuelles, organismes non lucratifs, régies par le code de la mutualité et fonctionnent sur le principe de la solidarité.


Rappelons que 53% des dépenses de santé sont concentrées sur 5% des malades
.
Le collectif « appel contre la franchise » lancé en Mai 2007 milite contre ces franchises en raison de leur caractère injuste, de leur effet inefficace sur l’économie de la santé et dangereuses pour le système de santé.


Si l’on ne peut imposer aux malades, les médecins qui nous suivent doivent-ils être contraints à de bonnes et économiques pratiques ainsi qu’au rendement…


Il est hautement probable que les tarifs des mutuelles vont augmenter et les assurances se développer…

Alors la prudence serait de les comparer et d’en choisir une, et pour les personnes n’en ayant pas, d’en prendre une…
Lien : ici

L’ultime question est : devra-t-on passer de la carte bleue à la carte verte ? Celle que l’on appelle encore VITALE ?


Aux dernières nouvelles: L'Assurance-maladie veut payer les médecins à la performance…
- Une négociation intense vient de débuter entre le directeur de l'Assurance-maladie, Frédéric van Roekeghem, et les médecins libéraux. Cinq séances, jusqu'au 25 juillet, avec de lourds sujets sur la table…
- Les syndicats médicaux ne sont pas très chauds, parce que ce système les contourne pour instaurer une relation directe entre médecins et caisses. Mais le budget de la Sécu, voté à l'automne dernier, permet de lancer ces contrats sans même obtenir leur feu vert ; ils préfèrent donc en débattre que de voir le dispositif leur échapper complètement…
- Les négociations se poursuivent aujourd'hui avec un acteur supplémentaire : les complémentaires santé...


A suivre.

 

 

Dominique

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AGENDA DES CHEFS

OLIVIER CHAPUT

PARRAIN DU RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Agenda-des-chefs-2015.jpg

Pour le commander cliquez sur l'image

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum